Le chemin de Damas

Ac 22, 3-16
janvier 25, 2023

Je suis Juif, né à Tarse en Cilicie, mais c’est ici, dans cette ville, que j’ai été élevé et que j’ai reçu aux pieds de Gamaliel une formation strictement conforme à la Loi de nos pères. J’étais un partisan farouche de Dieu, comme vous l’êtes tous aujourd’hui, et, persécutant à mort cette Voie, j’ai fait enchaîner et jeter en prison des hommes et des femmes.

Le Grand Prêtre et tout le collège des anciens peuvent en témoigner : c’est d’eux en effet que j’avais reçu des lettres pour nos frères lorsque je me suis rendu à Damas avec mission d’enchaîner et d’amener à Jérusalem, pour les faire punir, ceux qui étaient là-bas.

Je poursuivais donc ma route et j’approchais de Damas quand soudain, vers midi, une grande lumière venue du ciel m’enveloppe de son éclat. Je tombe à terre et j’entends une voix me dire : “Saoul, Saoul, pourquoi me persécuter ? ”

Je réponds : “Qui es-tu, Seigneur ? ” La voix reprend : “Je suis Jésus le Nazôréen, c’est moi que tu persécutes.”

Mes compagnons avaient bien vu la lumière mais ils n’avaient pas entendu la voix qui me parlait. Je demande : “Que dois-je faire, Seigneur ? ” Et le Seigneur me répond : “Relève-toi, va à Damas, et là on t’indiquera dans le détail la tâche qui t’est assignée.”

Mais, comme l’éclat de cette lumière m’avait ôté la vue, c’est conduit par la main de mes compagnons que j’arrive à Damas. Il y avait là un certain Ananias ; c’était un homme pieux, fidèle à la Loi, dont la réputation était bonne auprès de tous les Juifs qui habitaient là.

Il vient me trouver et me dit alors : “Saoul, mon frère, retrouve la vue ! ” Et, à l’instant même, je la retrouve et je le vois. Il me dit : “Le Dieu de nos pères t’a destiné à connaître sa volonté, à voir le Juste et à entendre sa propre voix. Tu dois en effet être témoin pour lui, devant tous les hommes, de ce que tu auras vu et entendu.

Pourquoi donc hésiterais-tu ? Allons ! Reçois le baptême et la purification de tes péchés en invoquant son nom.”

Commentaire

L’évangile du jour était Marc au chapitre 16, comme il ‘s’agit d’un chapitre « fake » car ajouté tardivement, et comme nous fêtons la conversion de Paul, je suggère de lire les Actes des apôtres.

Paul est un juif et il est un citoyen romain, né à Tarse dans la province romaine de Cilicie (Turquie), plus ou moins la même année que Jésus. Il a été éduqué à Jérusalem par Gamaliel, un grand rabbin très connu. Il devient quelque peu fanatique car il va être un juif qui fait la chasse aux chrétiens, ceux qui suivent « la voie ». Et son projet est d’ailleurs d’aller à Damas pour récupérer des chrétiens et les ramener à Jérusalem enchainés. C’est en chemin qu’il est frappé par une lumière qui le rend aveugle et il entend Jésus.

Paul deviendra un élément clef de l’Eglise primitive, en ouvrant de nombreuses communautés en Asie Mineure, en Grèce et à Rome. Il aura un statut un peu différent des apôtres, car il n’a pas connu Jésus.

On connaît assez bien son histoire dans les Actes des apôtres, puisque Luc était son compagnon d’aventures. Il aura écrit 13 lettres dont au moins 7 sont reconnues comme authentiques.

Il démontrera au gouverneur Félix qu’être chrétien n’est pas renoncer à la foi juive, bien au contraire. Il fut un infatigable voyageur au service de la chrétienté, on dirait aujourd’hui un grand ambassadeur auprès de nombreuses nations païennes. C’est pour cela que tout en étant juif, on l’appellera « l’apôtre des gentils » en référence aux non-juifs.

Il serait mort décapité à Rome en 65…mais ce n’est pas certain.

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.