Isaac s’amuse avec Rébecca

Gn 26, 1-11
février 20, 2024

Il y eut une famine dans le pays, distincte de la première qui avait eu lieu au temps d’Abraham. Isaac partit pour Guérar chez Abimélek, roi des Philistins.

Le SEIGNEUR lui apparut et dit : « Ne descends pas en Egypte, mais demeure dans le pays que je t’indiquerai. Séjourne dans ce pays, je serai avec toi et je te bénirai. A toi et à ta descendance, en effet, je donnerai ces terres et je tiendrai le serment que j’ai prêté à ton père Abraham.

Je ferai proliférer ta descendance autant que les étoiles du ciel, je lui donnerai toutes ces terres et, en elle, se béniront toutes les nations de la terre, parce qu’Abraham a écouté ma voix et qu’il a gardé mes observances, mes commandements, mes décrets et mes lois. »

Isaac habita à Guérar.

Les gens du lieu l’interrogèrent sur sa femme. « C’est ma sœur », répondit-il. Il craignait de dire qu’elle était sa femme par peur d’être tué par les gens du lieu à cause de Rébecca qui était charmante à voir.

Il avait passé là de longs jours lorsque Abimélek, roi des Philistins, regarda par la fenêtre et vit qu’Isaac s’amusait avec Rébecca sa femme. Abimélek convoqua Isaac et lui dit : « C’est sûrement ta femme ! Pourquoi as-tu dit : “C’est ma sœur” ? » Isaac lui répondit : « Je l’ai dit par peur de mourir à cause d’elle. »

Abimélek reprit : « Que nous as-tu fait là ! Peu s’en est fallu qu’un homme de ce peuple ne couche avec ta femme et tu nous aurais rendus coupables. »

Abimélek donna cet ordre à tout le peuple : « Quiconque touchera à cet homme et à sa femme sera puni de mort. »

Commentaire

Bien entendu on retrouve dans ce texte un sentiment de déjà vu avec Abraham :

En 12.1, quitte ton pays, ta famille et la maison de ton père

En 12.10, il y eut une famine en ce temps-là et le coup de la femme/sœur avec Pharaon

En 20.1, le coup de la femme/sœur avec Abimélek.

Avec quelques différences certes, mais on se souvient que les chapitres 12 et 20 ne font pas partie du texte initial, que ce sont des reprises injectées dans le corps du texte pour montrer l’antériorité d’Abraham sur le droit de la terre.

On remarquera qu’ici, ce n’est pas Abimélek qui joue avec la dame mais bien Isaac (Dieu qui rit).

 

Calendrier

lunmarmerjeuvensamdim
15161718192021
22232425262728
293031    
       
  12345
2728     
       
28      
       
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
       
Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.