Le Dieu Puissant

Gn 17, 1-3
janvier 23, 2024

Il avait quatre-vingt-dix-neuf ans quand le SEIGNEUR lui apparut et lui dit : « C’est moi le Dieu Puissant. Marche en ma présence et sois intègre. Je veux te faire don de mon alliance entre toi et moi, je te ferai proliférer à l’extrême. »

Abram se jeta face contre terre, Dieu parla avec lui.

Commentaire

Un petit extrait d’un grand texte. Nous avons ici 3 noms pour le même Dieu, et nous allons voir qu’à chacun correspond une population et un temps particuliers.

C’est en fait Cyrus qui a ouvert les yeux de nombreux peuples, car en voulant renforcer son empire, il voulait à la fois préserver des cultures locales tout en unifiant son peuple. Il a donc expliqué que Ahura-Mazda (dieu du ciel et de l’empire Perse) était le même que Marduk à Babylone et que Râ en Egypte.

Dans notre petit passage, nous avons le Seigneur (Yahvé YHWH), nous avons Dieu Puissant (El Shaddaï) et Dieu (Elohim), et ces trois noms nous sont proposés comme étant le même Dieu par la version sacerdotale du texte. Ces trois dieux correspondraient à 3 peuples de tailles différentes mais vivant sur la même terre à des époques différentes.

Le peuple le plus large et le plus ancien serait le peuple de Noé (le créateur Elohim), cad une large descendance sur terre qui pratiqueraient la restitution du sang (le retour du sang de l’animal à la terre, comme prescrit lorsque Dieu autorise la consommation des animaux) comme signe d’alliance.

Plus restreint et plus récent serait le peuple d’Abram (El Shaddaï) qui pratiquerait la circoncision comme signe de ralliement ; El Shaddaï serait le nom d’une ancienne divinité du Proche Orient Ancien dont on aurait trouvé le nom dans des documents datés du 14ème siècle avant JC à Ougarit, un grand signe de fouilles au nord du Sinaï.

Encore plus restreint et plus jeune est le peuple du Seigneur (Yahvé), celui qui apparaît à Moïse en Exode 6 (C’est moi le Seigneur), le Dieu d’Israël chargé de l’entretien du Temple.

On comprend mieux que lorsque l’on aborde la question du peuple élu ou de l’héritage de la terre, on tombe rapidement dans cette problématique : de quel peuple parle-t’on ?

Nous avons déjà rencontré l’expression « suivre les voies de Dieu » pour Enoch, de la famille de Seth et dont on fait un commentaire au beau milieu de l’arbre généalogique de Seth, ainsi qu’à propos de Noé. A ce cheminement en la présence de Dieu il convient d’écouter l’ordre : « sois parfait », cad soit intègre et sans corruption. On comprend qu’Abram est en train de se faire recadrer après quelques comportements douteux (laisser Saraï aux mains du pharaon ou abandonner Hagar au désert), ce qui explique probablement qu’il se jette face contre terre, comme les font les prêtres au cours de leur ordination.

Calendrier

lunmarmerjeuvensamdim
   1234
26272829   
       
  12345
2728     
       
28      
       
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
       
Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.