Le songe de Jacob

Gn 28, 10-22
février 27, 2024

Jacob sortit de Béer-Shéva et partit pour Harrân. Il fut surpris par le coucher du soleil en un lieu où il passa la nuit. Il prit une des pierres de l’endroit, en fit son chevet et coucha en ce lieu.

Il eut un songe : voici qu’était dressée sur terre une échelle dont le sommet touchait le ciel ; des anges de Dieu y montaient et y descendaient.

Voici que le SEIGNEUR se tenait près de lui et dit : « Je suis le SEIGNEUR, Dieu d’Abraham ton père et Dieu d’Isaac. La terre sur laquelle tu couches, je la donnerai à toi et à ta descendance. Ta descendance sera pareille à la poussière de la terre. Tu te répandras à l’ouest, à l’est, au nord et au sud ; en toi et en ta descendance seront bénies toutes les familles de la terre.

Vois ! Je suis avec toi et je te garderai partout où tu iras et je te ferai revenir vers cette terre car je ne t’abandonnerai pas jusqu’à ce que j’aie accompli tout ce que je t’ai dit. »

Jacob se réveilla de son sommeil et s’écria : « Vraiment, c’est le SEIGNEUR qui est ici et je ne le savais pas ! » Il eut peur et s’écria : « Que ce lieu est redoutable ! Il n’est autre que la maison de Dieu, c’est la porte du ciel. »

Jacob se leva de bon matin, il prit la pierre dont il avait fait son chevet, l’érigea en stèle et versa de l’huile au sommet. Il appela ce lieu Béthel — c’est-à-dire Maison de Dieu — mais auparavant le nom de la ville était Louz.

Puis Jacob fit ce vœu : « Si Dieu est avec moi et me garde dans le voyage que je poursuis, s’il me donne du pain à manger et des habits à revêtir, si je reviens sain et sauf à la maison de mon père — le SEIGNEUR deviendra mon Dieu —

 cette pierre que j’ai érigée en stèle sera une maison de Dieu et, de tout ce que tu me donneras, je te compterai la dîme. 

Commentaire

Cette scène du songe de Jacob et de l’échelle qui relie le ciel à la terre est un point important de l’écriture biblique : de nombreux passages vont y faire référence.

Dieu va promettre à Jacob ce qu’il avait promis à Abraham et à Isaac, à moins, nous l’avons vu, que ce ne soit dans le sens contraire. Il est amusant à ce propos de noter que Dieu dit qu’Abraham est le père de Jacob, comme si le nom d’Isaac avait été ajouté au dernier moment ; et c’est probablement le cas, il n’est pas certain que les légendes sur Jacob parlaient d’Isaac, cela a probablement été développé plus tard, après la version sacerdotale.

La peur de Dieu est un classique des temps anciens ; Béthel signifie bien la maison de Dieu (Beth-El, El voulant dire Dieu). Là encore, c’est important car Béthel a été le grand lieu de culte de la Samarie, le temple du nord de Jérusalem. Cette compétition entre les divers lieux de culte est une constante dans l’histoire juive, et a donné lieu à la compétition entre les royaumes du nord et du sud. Ecrire que le sanctuaire de Béthel a été fondé par Jacob revient à clamer que la Samarie fait partie du peuple juif…on se souvient que du temps de Jésus, les juifs de Jérusalem ne sont plus vraiment les amis de ceux de la Samarie.

Calendrier

lunmarmerjeuvensamdim
15161718192021
22232425262728
2930     
       
  12345
2728     
       
28      
       
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
       
Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.