L’humanité dans son arbre

Gn 5, 1-32
décembre 26, 2023

Voici le livret de famille d’Adam : Le jour où Dieu créa l’homme, il le fit à la ressemblance de Dieu, mâle et femelle il les créa, il les bénit et les appela du nom d’homme au jour de leur création.

Adam vécut cent trente ans ; à sa ressemblance et selon son image, il engendra un fils qu’il appela du nom de Seth. Après qu’Adam eut engendré Seth, ses jours durèrent huit cents ans et il engendra des fils et des filles. Adam vécut en tout neuf cent trente ans et mourut.

Seth vécut cent cinq ans et engendra Enosh. Après avoir engendré Enosh, Seth vécut huit cent sept ans et engendra des fils et des filles. Seth vécut en tout neuf cent douze ans et mourut.

Enosh vécut quatre-vingt-dix ans et engendra Qénân. Après avoir engendré Qénân, Enosh vécut huit cent quinze ans et engendra des fils et des filles. Enosh vécut en tout neuf cent cinq ans et mourut.

Qénân vécut soixante-dix ans et engendra Mahalalel. Après avoir engendré Mahalalel, Qénân vécut huit cent quarante ans et engendra des fils et des filles. Qénân vécut en tout neuf cent dix ans et mourut.

Mahalalel vécut soixante-cinq ans et engendra Yèred. Après avoir engendré Yèred, Mahalalel vécut huit cent trente ans et engendra des fils et des filles. Mahalalel vécut en tout huit cent quatre-vingt-quinze ans et mourut.

Yèred vécut cent soixante-deux ans et engendra Hénok. Après avoir engendré Hénok, Yèred vécut huit cents ans et engendra des fils et des filles. Yèred vécut en tout neuf cent soixante-deux ans et mourut.

Hénok vécut soixante-cinq ans et engendra Metoushèlah. Après avoir engendré Metoushèlah, Hénok suivit les voies de Dieu pendant trois cents ans et engendra des fils et des filles. Hénok vécut en tout trois cent soixante-cinq ans. Ayant suivi les voies de Dieu, il disparut car Dieu l’avait enlevé.

Metoushèlah vécut cent quatre-vingt-sept ans et engendra Lamek. Après avoir engendré Lamek, Metoushèlah vécut sept cent quatre-vingt-deux ans et engendra des fils et des filles. Metoushèlah vécut en tout neuf cent soixante-neuf ans et mourut.

Lamek vécut cent quatre-vingt-deux ans et engendra un fils. Il l’appela du nom de Noé en disant : « Celui-ci nous réconfortera de nos labeurs et de la peine qu’impose à nos mains un sol maudit par le SEIGNEUR. » Après avoir engendré Noé, Lamek vécut cinq cent quatre-vingt-quinze ans et engendra des fils et des filles. Lamek vécut en tout sept cent soixante-dix-sept ans et mourut.

Noé était âgé de cinq cents ans quand il engendra Sem, Cham et Japhet

Commentaire

Il faut comprendre que nous sommes revenus à la version sacerdotale de Genèse 1.1-2.4a. Je vous rappelle la création de l’homme et de la femme au 6ème jour : « Dieu créa l'homme à son image, à l'image de Dieu il le créa ; mâle et femelle il les créa ».

Nous avons déjà eu droit à une généalogie au chapitre 4 : on se souvient qu’Adam et Ève ont eu Caïn puis Abel, et un peu plus tard, Seth. Ce Seth aurait eu Enosh comme fils. Caïn aurait eu, lui, une longue descendance dont le dernier Lamek était un violent vantard. Nous avons maintenant une nouvelle généalogie, plus détaillée certes, mais assez différente. On retrouve un peu les mêmes noms (avec des petites différences liées à la langue et aux traductions), en tout cas Seth, Enosh et Lamek ; Qênan est un autre nom de Caïn.

Cette liste a été construite pour être comparable à la liste des rois Mésopotamiens (que l’on a découverte sur le site de Sumer). Les noms sont bien entendu différents, et alors que les rois Mésopotamiens vivaient 30.000 ans chacun, on voit que les durées de vie sont beaucoup plus raisonnables dans ce livre. Les chiffres sont souvent différents d’une version à l’autre, mais le plus vieux sera Metoushèlah, dont l’autre nom est Mathusalem (969 ans).

Hénok est un cas particulier : il ne vivra que 365 ans, cad le nombre des jours d’une année, il sera le seul dont on dira qu’il a marché avec Dieu, et il est le seul dont on dira avec Élie (en 2Rois2.9) qu’il sera enlevé par Dieu (au lieu de descendre sous terre). C’est important car comme Élie dont l’évangile attend le retour, Hénok va revenir dans plusieurs livres de la bible. Faut-il en déduire que celui qui sait marcher avec Dieu devient immortel ?

Lamek (777 ans de vie !) va engendrer le fameux Noé ; il faudra attendre le chapitre 9 pour faire les comptes et apprendre qu’il aura vécu 950 ans. On va retrouver les noms de ses petits-fils Sem, Cham et Japhet dans les chapitres suivants car ils vont former les 3 lignées qui vont survivre au déluge. Le commentaire sur le nom de Noé (le v.29 viendrait de la version yahviste) fait référence au châtiment que Dieu donna à Adam pour avoir croqué le fruit défendu en 3.17 « le sol sera maudit à cause de toi » ; or Noé va être celui qui va être capable de changer le sol sur lequel vit sa famille.

Luc 3.23-38 va reprendre plus ou moins cette généalogie, quand Matthieu 1.1-17 ne remontera qu’à David. L’idée principale dans toutes ces généalogies est de montrer que les générations se suivent depuis le début de l’humanité, et qu’elles ne se ressemblent pas puisqu’on peut voir Lamek le violent voisin de Hénok le plus proche de Dieu.

Calendrier

lunmarmerjeuvensamdim
15161718192021
22232425262728
293031    
       
  12345
2728     
       
28      
       
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
       
Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.