Péché originel?

Gn 3, 1-7
décembre 18, 2023

Or le serpent était la plus astucieuse de toutes les bêtes des champs que le SEIGNEUR Dieu avait faites. Il dit à la femme : « Vraiment ! Dieu vous a dit : “Vous ne mangerez pas de tout arbre du jardin” … »

La femme répondit au serpent : « Nous pouvons manger du fruit des arbres du jardin, mais du fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : “Vous n’en mangerez pas et vous n’y toucherez pas afin de ne pas mourir.” »

Le serpent dit à la femme : « Non, vous ne mourrez pas, mais Dieu sait que le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront et vous serez comme des dieux possédant la connaissance de ce qui est bon ou mauvais. »

La femme vit que l’arbre était bon à manger, séduisant à regarder, précieux pour agir avec clairvoyance. Elle en prit un fruit dont elle mangea, elle en donna aussi à son mari, qui était avec elle, et il en mangea.

Leurs yeux à tous deux s’ouvrirent et ils surent qu’ils étaient nus. Ayant cousu des feuilles de figuier, ils s’en firent des pagnes.

Commentaire

Ah le serpent !

C’est un animal assez exceptionnel. On le pense symbole de vie car il a pu manger la plante de la vie dans les légendes de Babylonie ; et on le pense symbole de mort car sa piqûre est souvent mortelle. Il y a un jeu de mot en hébreu entre rusé et nu : ce sont là deux homonymes.

Le serpent reprend les paroles de Dieu en les transformant légèrement ; la femme corrige, elle a raison. Et elle en rajoute en parlant d’une interdiction de toucher qui ne faisait partie de l’interdiction initiale, qui ne concernait que la consommation du fruit. Elle oublie le don de tous les fruits pour ne garder de Dieu que l’interdit. On voit combien dans ces deux phrases il est difficile d’interpréter la parole de Dieu sans la travestir…l’exégèse est un art difficile, et ce depuis une éternité.

Le serpent avait raison : manger de l’arbre de la connaissance du bien et du mal va donner au jeune couple une meilleure connaissance de leur humanité en ce qu’elle a de faiblesse et de fragilité : leur nudité est devenue mauvaise à leurs yeux, ils vont chercher à la couvrir avec les moyens du jardin. L’harmonie du jardin est troublée, leur nudité leur fait peur. On va voir qu’ils vont se cacher.

C’est St Augustin qui a développé la notion de péché originel au 4ème siècle, en voulant trouver dans la bible plusieurs exemples de fautes qu’auraient commises l’homme envers Dieu. Un bien grand mot pour dire que les freins à la convoitise sont fragiles et qu’il suffit d’un interdit pour que l’homme cherche à le contourner. Si on y regarde bien, c’est avant tout la gourmandise qui motive l’acte funeste, l’attirance esthétique et aussi un peu d’envie d’intelligence. Mais ce qui va arracher la décision va être cette parole du serpent qui promet à l’homme de pouvoir devenir semblable à Dieu. Si l’homme avait su vouloir rester à sa place, il ne serait rien arrivé…

Calendrier

lunmarmerjeuvensamdim
   1234
26272829   
       
  12345
2728     
       
28      
       
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
       
Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.