Rachel, Déborah et Isaac nous quittent

Gn 35
mars 8, 2024

Dieu dit à Jacob : « Debout, monte à Béthel et arrête-toi là. Elèves-y un autel pour le Dieu qui t’est apparu lorsque tu fuyais devant ton frère Esaü. »

Jacob dit à sa maison et à tous ceux qui l’accompagnaient : « Enlevez les dieux de l’étranger qui sont au milieu de vous. Purifiez-vous et changez vos vêtements. Debout ! Montons à Béthel et j’y élèverai un autel pour le Dieu qui m’a répondu au jour de ma détresse. Il a été avec moi sur la route où j’ai marché. »

Ils livrèrent à Jacob les dieux de l’étranger qu’ils avaient en mains et les anneaux qu’ils portaient aux oreilles ; Jacob les enfouit sous le térébinthe près de Sichem. Ils quittèrent la place et Dieu sema la terreur dans les villes des environs : nul ne poursuivit les fils de Jacob.

Jacob arriva à Louz qui est au pays de Canaan — c’est-à-dire Béthel — lui et tous les gens qui l’accompagnaient. Il éleva là un autel et appela ce lieu « El-Béthel » car c’est là que la divinité s’était révélée à lui quand il fuyait devant son frère.

Débora, la nourrice de Rébecca, mourut et fut enterrée au-dessous de Béthel, au pied du chêne que Jacob appela « le Chêne des Pleurs ».

Dieu apparut encore à Jacob quand il revint de la plaine d’Aram et il le bénit. Dieu lui dit : « Ton nom est Jacob. On ne t’appellera plus du nom de Jacob, mais Israël sera ton nom. » Et il l’appela du nom d’Israël.

Dieu lui dit : « Je suis le Dieu Puissant. Sois fécond et prolifique : une nation et une assemblée de nations viendront de toi et des rois sortiront de tes reins. Le pays que j’ai donné à Abraham et à Isaac, je te le donne ; à ta descendance après toi je donnerai ce pays. »

Dieu s’éleva loin de lui, du lieu où il lui avait parlé.

Jacob érigea une stèle dans le lieu où Dieu avait parlé avec lui, une stèle de pierre sur laquelle il fit une libation et versa de l’huile. Jacob appela Béthel le lieu où Dieu avait parlé avec lui.

Ils quittèrent Béthel. Il y avait encore une certaine distance avant d’arriver à Ephrata quand Rachel enfanta ; et ses couches furent pénibles. Or, comme elle accouchait difficilement, la sage-femme lui dit : « Ne crains pas, car tu as un fils de plus. »

Dans son dernier souffle, au moment de mourir, elle l’appela Ben-Oni — c’est-à-dire Fils-du-deuil — mais son père l’appela Benjamin — c’est-à-dire Fils-de-la-droite.

Rachel mourut et fut enterrée sur la route d’Ephrata, c’est-à-dire Bethléem. Jacob érigea une stèle sur sa tombe : c’est la stèle de la tombe de Rachel, aujourd’hui encore.

Israël quitta la place et dressa sa tente au-delà de Migdal-Eder. Or, tandis qu’Israël demeurait dans cette région, Ruben alla coucher avec Bilha, concubine de son père, et Israël l’apprit. Les fils de Jacob étaient au nombre de douze :

Fils de Léa : Ruben, le premier-né de Jacob, Siméon, Lévi, Juda, Issakar, Zabulon.

Fils de Rachel : Joseph et Benjamin.

Fils de Bilha, servante de Rachel : Dan et Nephtali.

Fils de Zilpa, servante de Léa : Gad et Asher. Ce sont les fils de Jacob qui lui naquirent en plaine d’Aram.

Jacob arriva chez son père Isaac, à Mamré de Qiryath-Arba, c’est-à-dire Hébron, où avaient séjourné Abraham et Isaac. Les jours d’Isaac furent de cent quatre-vingts ans ; Isaac expira, il mourut et fut réuni aux siens, âgé et comblé de jours. Ses fils Esaü et Jacob l’ensevelirent

Commentaire

On pensait que Jacob s’appelait Israël après avoir lutté avec Dieu et les hommes…Gn 32.29. Nous sommes maintenant dans la version originale, une version sacerdotale qui exige que l’on mette un terme au culte des idoles ; on pense que ce passage a été pour les juifs de la diaspora qui parfois, mélangeaient un peu les cultes.

Que la nourrice de Rébecca, qui est je vous le rappelle la mère de Jacob, voyage avec lui n’est pas raisonnable ; que l’on fasse allusion au pèlerinage de nombreuses veuves au chêne des pleurs de Béthel paraît plus sensé. On remarquera que Rachel va mourir auprès d’Isaac, ce qui va permettre la transformation de Mamré en un véritable tombeau familial avec Abraham, Sara, Isaac et Rachel.

Rachel va appeler son fils Ben-Oni, le fils de mon mal ou de mon deuil, car Rachel était effectivement en train de mourir en couches, que Jacob va changer en Benjamin, le fils de mon bras droit, soit mon fils préféré. Avec la naissance de Benjamin, on a bien les 12 tribus au complet.

Ruben qui couche avec Bilha, la servante de Rachel qui est aussi la mère de Dan et de Nephtali, c’est un peu bizarre. Et que Jacob ne dise rien, c’est encore plus étonnant. Il va se faire gronder au chapitre 49, et il va y perdre son droit d’aînesse. Depuis quand couche-t’on avec la concubine de son père ?

Isaac enseveli par ses deux fils, Esaü et Jacob : on se souvient que ces deux-là dans la version sacerdotale, ne se sont pas disputés et sont restés ensemble.

Calendrier

lunmarmerjeuvensamdim
15161718192021
22232425262728
293031    
       
  12345
2728     
       
28      
       
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
       
Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.