Le serviteur lumière du monde

Is 49, 3.5-6
janvier 15, 2023

Il m’a dit : « Mon serviteur, c’est toi, Israël, toi par qui je manifesterai ma splendeur. »

A présent, en effet, le SEIGNEUR a parlé, lui qui m’a formé dès le sein maternel pour être son serviteur, afin de ramener Jacob vers lui, afin qu’Israël pour lui soit regroupé : dès lors j’ai du poids aux yeux du SEIGNEUR, et ma puissance, c’est mon Dieu.

Il m’a dit : « C’est trop peu que tu sois pour moi un serviteur en relevant les tribus de Jacob, et en ramenant les préservés d’Israël ; je t’ai destiné à être la lumière des nations, afin que mon salut soit présent jusqu’à l’extrémité de la terre. »

Commentaire

Nous aurions dû lire Jn 1, 29-34, comme le 3 janvier dernier. Je vous suggère la 1ère lecture.

Nous sommes en plein Isaïe 2, aux alentours de -540. Cyrus a battu les Babyloniens en -539 et va redonner un peu de liberté et d’espoir au peuple juif, en permettant la reconstruction du temple et en autorisant les juifs qui le souhaitaient de revenir de Babylone vers Jérusalem. Le messager va annoncer la nouvelle stratégie prévue par  pour le peuple d’Israël, présenté ici sous le nom de serviteur : rassembler les brebis perdues du peuple et les ramener à Jérusalem. Ce serviteur serait en fait ceux des émigrés juifs de Babylone qui sont restés fidèles à YHWH, un noyau dur autour duquel va se reconstituer Israël. En fait on ne sait pas très bien si ce passage s’adresse au peuple fidèle ou à Cyrus lui-même.

Jean verra dans ce serviteur la figure du Christ, ainsi que Luc dans les Actes et Paul aussi (Galates1.15 et Actes 1.8).

Jn 8,12 : « je suis la lumière du monde »

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.