L’hymne à l’ex

Is 54 , 1-10
décembre 15, 2022

Pousse des acclamations, toi, stérile, qui n’enfantais plus, explose en acclamations et vibre, toi qui ne mettais plus au monde ; car les voici en foule, les fils de la désolée, plus nombreux que les fils de l’épousée, dit le SEIGNEUR.

Elargis l’espace de ta tente, les toiles de tes demeures, qu’on les distende ! Ne ménage rien ! Allonge tes cordages et tes piquets, fais-les tenir, car à droite et à gauche tu vas déborder : ta descendance héritera des nations qui peupleront les villes désolées.

Ne crains pas, car tu n’éprouveras plus de honte, ne te sens plus outragée, car tu n’auras plus à rougir, tu oublieras la honte de ton adolescence, la risée sur ton veuvage, tu ne t’en souviendras plus.

Car celui qui t’a faite, c’est ton époux : le SEIGNEUR, le tout-puissant, c’est son nom ; le Saint d’Israël, c’est celui qui te rachète, il s’appelle le Dieu de toute la terre.

Car, telle une femme abandonnée et dont l’esprit est accablé, le SEIGNEUR t’a rappelée : « La femme des jeunes années, vraiment serait-elle rejetée ? » a dit ton Dieu.

Un bref instant, je t’avais abandonnée, mais sans relâche, avec tendresse, je vais te rassembler. Dans un débordement d’irritation, j’avais caché mon visage, un instant, loin de toi, mais avec une amitié sans fin je te manifeste ma tendresse, dit celui qui te rachète, le SEIGNEUR.

C’est pour moi comme les eaux de Noé : à leur sujet, j’ai juré qu’elles ne déferleraient plus ces eaux de Noé, jusque sur la terre ; de même, j’ai juré de ne plus m’irriter contre toi et de ne plus te menacer.

 Quand les montagnes feraient un écart et que les collines seraient branlantes, mon amitié loin de toi jamais ne s’écartera et mon alliance de paix jamais ne sera branlante, dit celui qui te manifeste sa tendresse, le SEIGNEUR.

Commentaire

Aujourd’hui l’évangile prévu était Lc 7, 24-30, la suite d’hier, l’histoire de Jean et du roseau. J’ai donc choisi la 1ère lecture du jour, qui est à la fin du 2ème Isaïe.

Un peu d’histoire : la Palestine est divisée en 2 royaumes, celui du nord, Israël (capitale Samarie) et celui du sud, Juda (capitale Jérusalem). En -620, le royaume du nord se fait annexer par l’Assyrie, et de nombreux juifs sont déportés à Ninive, d’autres s’enfuyant vers le sud. Le royaume du sud négocie un traité de vassalité avec l’Assyrie. En -597, Nabuchodonosor envahit Jérusalem et déporte les juifs vers Babylone, d’autres fuyant vers l’Egypte. En -587, il détruit le temple. En -546, Cyrus, le fondateur de l’empire perse, bat Crésus le roi de Lydie à Sardes, et il entrera en -539 à Babylone. L’action de ce passage se situe entre la bataille de Crésus et l’entrée à Babylone. Isaïe promet à son peuple plein de choses, car il pressent l’arrivée de Cyrus en libérateur. Il voit un changement bénéfique pour le peuple juif, la restauration de Sion (sous l’influence du prophète Osée), la conversion des nations au vrai Dieu, … Ce sera le livre de la consolation.

L’objectif aujourd’hui est de comprendre dans ce passage quelques points de vocabulaire que l’on va retrouver dans nos évangiles :

  • La stérilité des femmes, assez commune à l’époque, mais toujours liée à un sentiment de honte
  • La descendance des nations : le plan de Dieu pour son peuple, conquérir l’univers entier non pas pour la guerre, mais par la foi…le projet d’Abraham
  • Honte de l’adolescence pour l’exil en Egypte ; la risée du veuvage, l’exil en Babylone
  • Le Seigneur, époux d’Israël, qui deviendra époux de l’église catholique
  • Gn 8.21 Le SEIGNEUR respira le parfum apaisant et se dit en lui-même : « Je ne maudirai plus jamais le sol à cause de l'homme. Certes, le cœur de l'homme est porté au mal dès sa jeunesse, mais plus jamais je ne frapperai tous les vivants comme je l'ai fait. » Il semble que Dieu connaisse aussi le remords.
  • L’alliance de paix entre le Seigneur et son peuple, toujours bafouée par les hommes, toujours renouvelée par Dieu.

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.