Au nom du Dieu inconnu

Jn 15, 26-16,4a
mai 15, 2023

Lorsque viendra le Paraclet que je vous enverrai d’auprès du Père, l’Esprit de vérité qui procède du Père, il rendra lui-même témoignage de moi ; et à votre tour, vous me rendrez témoignage, parce que vous êtes avec moi depuis le commencement.

Je vous ai dit tout cela afin que vous ne succombiez pas à l’épreuve. On vous exclura des synagogues. Bien plus, l’heure vient où celui qui vous fera périr croira présenter un sacrifice à Dieu. Ils agiront ainsi pour n’avoir connu ni le Père ni moi.

Mais je vous ai dit cela afin que, leur heure venue, vous vous rappeliez que je vous l’avais dit.

Commentaire

Petit pas en avant pour retrouver notre paraclet, dévoilé cette fois comme le représentant autorisé du Christ.

Et puis l’annonce des heures sombres à venir, avec une description des exclusions qui ont eu lieu bien après la mort de Jésus. Ce n’est qu’en 70 que les juifs qui cherchaient à restructurer leur religion à partir de la prière des synagogues en l’absence du Temple, ont rédigé la prière des 18 demandes (la Tefillah), la 12ème de celles-ci étant appelée la bénédiction contre les hérétiques :

« Que les apostats-renégats n'aient plus aucun espoir ; que le pouvoir de malheur [l’Empire romain] disparaisse rapidement de nos jours, que les « notsrim » (les nazôréens, une secte juive qui croyait que Jésus était le messie) et les « minim » (les hérétiques) aillent sur l'heure à leur perte, qu'ils soient effacés du livre de vie et qu'ils ne soient pas mentionnés parmi les justes. Béni soit le Seigneur qui courbe les méchants (les orgueilleux). »

Ce sont en fait les Pères de l’Eglise qui au 2ème siècle ont considérés cette prière comme étant la justification profonde de la violence des juifs contre les chrétiens ; ce qui était assez exagéré, car le texte ne met pas en cause directement les judéo-chrétiens mais bien plutôt ceux des juifs qui cherchent encore à garder une oreille sensible à Jésus.

Le péché dans ce passage n’est pas d’oublier les commandements du Christ, mais de refuser la révélation. Une fois encore, il est toujours bon d’annoncer avant ce qu’on a pu constater après, et même Jean ne s’est pas gêné pour le faire.

Calendrier

lunmarmerjeuvensamdim
     12
17181920212223
24252627282930
       
  12345
2728     
       
28      
       
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
       
Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.