Cette joie, nul ne vous la ravira

Jn 16, 20-23a
mai 27, 2022

En vérité, en vérité, je vous le dis, vous allez gémir et vous lamenter tandis que le monde se réjouira ; vous serez affligés mais votre affliction tournera en joie.

Lorsque la femme enfante, elle est dans l’affliction puisque son heure est venue ; mais lorsqu’elle a donné le jour à l’enfant, elle ne se souvient plus de son accablement, elle est toute à la joie d’avoir mis un homme au monde.

C’est ainsi que vous êtes maintenant dans l’affliction ; mais je vous verrai à nouveau, votre cœur alors se réjouira, et cette joie, nul ne vous la ravira.

Ainsi, en ce jour-là, vous ne m’interrogerez plus sur rien.

Commentaire

L’image de la femme qui est en travail avant d’accoucher dans la douleur est un classique de l’Ancien Testament : en Esaïe 26 « nous avons été devant toi Seigneur, comme une femme enceinte près d’enfanter, qui se tord et crie dans les douleurs ». Elle est utilisée habituellement dans un contexte messianique, l’arrivée d’un homme nouveau.

Le retour du Christ sera un moment de joie, au sens de plénitude. Sa vue expliquera tout, la résurrection comme clef de compréhension. Ce n’est pas la joie de revoir un ami, c’est le bonheur de tout comprendre et d’avoir l’assurance que ce que disait Jésus s’avère effectivement vrai.

Vous remarquerez que Jésus dit « quand je vous verrai », et non le contraire…

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.