Cette parole est rude

Jn 6, 60-69
avril 20, 2024

Après l’avoir entendu, beaucoup de ses disciples commencèrent à dire : « Cette parole est rude ! Qui peut l’écouter ? » Mais, sachant en lui-même que ses disciples murmuraient à ce sujet, Jésus leur dit : « C’est donc pour vous une cause de scandale ?

Et si vous voyiez le Fils de l’homme monter là où il était auparavant… ?

C’est l’Esprit qui vivifie, la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie. Mais il en est parmi vous qui ne croient pas. » En fait, Jésus savait dès le début quels étaient ceux qui ne croyaient pas et qui était celui qui allait le livrer.

Il ajouta : « C’est bien pourquoi je vous ai dit : “Personne ne peut venir à moi si cela ne lui est donné par le Père.” » Dès lors, beaucoup de ses disciples s’en retournèrent et cessèrent de faire route avec lui.

Alors Jésus dit aux Douze : « Et vous, ne voulez-vous pas partir ? »

Simon-Pierre lui répondit : « Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as des paroles de vie éternelle. Et nous, nous avons cru et nous avons connu que tu es le Saint de Dieu. »

Commentaire

Le discours de Jésus est difficile à entendre pour les juifs de Capharnaüm : bercés comme ils l’étaient par la Loi, ils ne comprennent rien à ces histoires de pain, de pain de vie, de manger le corps de Jésus et de boire son sang. On pouvait atteindre Dieu en respectant la Loi, il convient maintenant de considérer Jésus comme le point de passage obligé. Ces idées nouvelles choquent, elles font scandale.

On savait que pour les juifs cette histoire de Dieu qui envoie son fils incarné (la descente sur terre, ce qu’on appelle la katabase de Dieu en termes techniques) ne correspond aucunement au messie qu’ils attendent. On sait maintenant que l’élévation sur la croix (le retour au ciel, l’anabase) ne leur convient pas plus.

La clef de la compréhension de ce qui se passe, Jean nous la donne : c’est l’Esprit. On se souvient qu’en Jn 3.6 déjà Jésus parlait à Nicodème de ceux qui sont nés de la chair et de ceux qui sont nés de l’Esprit. Il est impossible à ceux qui raisonnent dans la chair de comprendre quoi que ce soit ; il est impossible à l’immanence d’aborder la question de Dieu.

Mais Jean nous rappelle que la foi est avant tout un don de Dieu et que l’homme n’y peut rien.

On va trouver ensuite trois passages communs aux autres évangiles, quoique disposés autrement : la confession de Pierre, l’appel des douze et l’annonce de la trahison de Judas (au verset suivant).

Ce que nous dit Jean est qu’appréhender la foi est difficile, car il faut que chacun mette de côté sa propre image de Dieu ; il faut se laisser guider, la foi est un don de Dieu, il faut abandonner notre réflexion d’homme pour se laisser guider par l’Esprit. Cela peut en décourager plus d’un.

Calendrier

lunmarmerjeuvensamdim
  12345
20212223242526
2728293031  
       
  12345
2728     
       
28      
       
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
       
Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.