Et moi je les ressusciterai

Jn 6, 52-59
mai 6, 2022

Sur quoi, les Juifs se mirent à discuter violemment entre eux : « Comment celui-là peut-il nous donner sa chair à manger ? »

Jésus leur dit alors : « En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez pas la chair du Fils de l’homme et si vous ne buvez pas son sang, vous n’aurez pas en vous la vie. Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle, et moi, je le ressusciterai au dernier jour.

Car ma chair est vraie nourriture, et mon sang vraie boisson. Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi et moi en lui.

Et comme le Père qui est vivant m’a envoyé et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mangera vivra par moi.

Tel est le pain qui est descendu du ciel : il est bien différent de celui que vos pères ont mangé ; ils sont morts, eux, mais celui qui mangera du pain que voici vivra pour l’éternité. »

Tels furent les enseignements de Jésus, dans la synagogue, à Capharnaüm.

Commentaire

Nous sommes dans la synagogue de Capharnaüm, comme l’ont raconté les autres évangélistes, mais Jean décide de mettre dans cet épisode le discours sur le pain de vie. Jean vous le savez, ne racontera pas la Cène au soir du jeudi saint, mais il la considère vécue puisqu’il en parle dès le chapitre 6 : il y a bien entendu un problème de concordance de temps dans le texte, mais pour Jean ce n’est pas très grave.

Dans la tradition biblique, le corps est le fruit de la création matérielle et le sang est la source de la vie (d’où la nécessité de bien laisser couler tout le sang hors de l’animal avant de pouvoir le consommer). Ce que nous dit Jean, c’est qu’en plus de croire, il faut aussi participer à l’eucharistie pour avoir droit à la vie éternelle. Pourquoi rajouter cette pratique ?

Parce que croire en Jésus, c’est l’écouter, et si on croit vraiment en son enseignement, alors on a envie de rester à son contact. Or du temps de Jean, la pratique de la foi, le culte, se résume principalement au sacrement de l’eucharistie, à ce partage d’un repas en commun au cours duquel on répète les paroles de Jésus lors de la Cène. En se retrouvant ensemble pour l’eucharistie, on vit effectivement dans la communauté fraternelle qu’est l’église, et se faisant, on suit les directives de Jésus. Et ainsi « nous demeurons en lui et lui en nous ». C’est aussi ce que l’on fait dans jesusfacile. Croire, c’est faire ce qu’il dit.

Et c’est ainsi que celui qui croit en suivant ses enseignements aura la vie éternelle. Ce n’est pas croire ET participer à l’eucharistie, c’est croire seulement, mais qui dit croire vraiment, celui-là participe obligatoirement.

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.