Ils ne sont pas de ce monde

Jn 17, 11b-19
juin 1, 2022

Père saint, garde-les en ton nom que tu m’as donné, pour qu’ils soient un comme nous sommes un.

Lorsque j’étais avec eux, je les gardais en ton nom que tu m’as donné ; je les ai protégés et aucun d’eux ne s’est perdu, sinon le fils de perdition, en sorte que l’Ecriture soit accomplie.

Maintenant je vais à toi et je dis ces paroles dans le monde pour qu’ils aient en eux ma joie dans sa plénitude. Je leur ai donné ta parole, et le monde les a haïs, parce qu’ils ne sont pas du monde, comme je ne suis pas du monde. Je ne te demande pas de les ôter du monde, mais de les garder du Mauvais. Ils ne sont pas du monde comme je ne suis pas du monde.

Consacre-les par la vérité : ta parole est vérité. Comme tu m’as envoyé dans le monde, je les envoie dans le monde. Et pour eux je me consacre moi-même, afin qu’ils soient eux aussi consacrés par la vérité.

Commentaire

On appelle ce passage « la prière sacerdotale », c’est la dernière prière avant la passion, et Jean la met volontairement au milieu des disciples, car il va utiliser cette prière pour donner force et courage à sa communauté sous pression.

La première chose dont Jésus parle est de l’unité, car c’est bien le risque d’éclatement que court la communauté chrétienne à l’époque de Jean.

Jésus rappelle au père qu’aucune des brebis de son troupeau ne s’est perdue, à l’exception de Judas que Jean appelle ici le fils de perdition (comme dans le Psaume 41).

Si le monde n’est pas fondamentalement mauvais (Dieu a tant aimé le monde dans le prologue de Jean), il n’en est pas moins dangereux, surtout pour ceux qui côtoient Jésus. Or on ne peut connaître le bonheur (la joie dans la plénitude) que si l’on se sent protégé.

Il n’est pas question de retirer les disciples du monde (comment pourraient-ils annoncer la bonne nouvelle au monde ?), il est question de les protéger de l’œuvre du malin.

Jésus se consacre pour que les disciples se consacrent par la vérité. Il s’agit d’une référence très théologique, liée à l’envoi en mission. Certains pensent que les disciples sont sanctifiés (mis à part et protégés) par la passion, l’idée que Jésus prend sur lui le péché du monde et que les disciples sont ainsi blanchis du péché, ce qui permettra une mission efficace. D’autres pensent que c’est la parole qui va donner la force de mener à bien leur mission, et la parole est vérité quand on constate la résurrection annoncée te effectivement réussie.

Ne vous inquiétez pas, je n’aurais pas trouvé tout seul moi non plus…

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.