Jamais homme n’a parlé comme cet homme

Jn 7, 40-53
avril 2, 2022

Parmi les gens de la foule qui avaient écouté ses paroles, les uns disaient : « Vraiment, voici le Prophète ! » D’autres disaient : « Le Christ, c’est lui. » Mais d’autres encore disaient : « Le Christ pourrait-il venir de la Galilée ? L’Ecriture ne dit-elle pas qu’il sera de la lignée de David et qu’il viendra de Bethléem, la petite cité dont David était originaire ? »

C’est ainsi que la foule se divisa à son sujet.

Quelques-uns d’entre eux voulurent l’arrêter, mais personne ne mit la main sur lui. Les gardes revinrent donc vers les grands prêtres et les Pharisiens qui leur dirent : « Pourquoi ne l’avez-vous pas amené ? »

Les gardes répondirent : « Jamais homme n’a parlé comme cet homme. »

Les Pharisiens leur dirent : « Auriez-vous donc été abusés, vous aussi ?

Parmi les notables ou parmi les Pharisiens, en est-il un seul qui ait cru en lui ?

Il y a tout juste cette masse qui ne connaît pas la Loi, des gens maudits ! »

Mais l’un d’entre les Pharisiens, ce Nicodème qui naguère était allé trouver Jésus, dit :

« Notre Loi condamnerait-elle un homme sans l’avoir entendu et sans savoir ce qu’il fait ? » Ils répliquèrent : « Serais-tu de Galilée, toi aussi ? Cherche bien et tu verras que de Galilée il ne sort pas de prophète. »

Ils s’en allèrent chacun chez soi

Commentaire

Il existe un préjugé sévère sur la Galilée que les Judéens de Jérusalem considèrent comme des moins que rien, des arriérés, des illettrés, on pourrait dire des péquenots. Cela sort déjà dans le chapitre 1er de Jean, quand Nathanael répond à Philippe : « pourrait-il sortir quelque chose de bon de Nazareth ? » Il est intéressant de voir que le peuple qui pense tout savoir de Jésus n’est pas au courant, apriori, de sa naissance à Bethléem. Alors que l’origine de la famille de David a été envisagée en Samuel (2S 7) et en Jérémie, et que la ville de Bethléem se trouve dans le livre de Michée « Bethléem, de toi sortira celui qui doit être le dominateur d’Israël ». De fait, la révélation de Jésus Fils de Dieu crée la division.

On va retrouver ce mépris qu’ont les responsables de la religion juive pour les Galiléens comme répartie à Nicodème. Celui-ci vient avec son passage du Deutéronome 1,16, sur la nécessité d’écouter les deux parties en différend, pour tenter de donner une chance à Jésus de s’expliquer. Mais on va bien que les chefs ne veulent rien entendre…tant ils sont aveuglés de suffisance.

Alors que les gardes eux, de même que le peuple, ont été assez impressionnés par la parole de Jésus.

Philippe a répondu à Nathanael : Viens et Vois

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.