Je suis la lumière du monde

Jn 8, 12-20
avril 4, 2022

Jésus, à nouveau, leur adressa la parole : « Je suis la lumière du monde. Celui qui vient à ma suite ne marchera pas dans les ténèbres ; il aura la lumière qui conduit à la vie. »

Les Pharisiens lui dirent alors : « Tu te rends témoignage à toi-même ! Ton témoignage n’est pas recevable ! »

Jésus leur répondit : « Il est vrai que je me rends témoignage à moi-même, et pourtant mon témoignage est recevable, parce que je sais d’où je viens et où je vais ; tandis que vous, vous ne savez ni d’où je viens ni où je vais. Vous jugez de façon purement humaine. Moi, je ne juge personne ; et s’il m’arrive de juger, mon jugement est conforme à la vérité parce que je ne suis pas seul : il y a aussi celui qui m’a envoyé.

Dans votre propre Loi il est d’ailleurs écrit que le témoignage de deux hommes est recevable. Je me rends témoignage à moi-même, et le Père qui m’a envoyé me rend témoignage lui aussi. »

Ils lui dirent alors : « Ton Père, où est-il ? » Jésus répondit : « Vous ne me connaissez pas et vous ne connaissez pas mon Père ; si vous m’aviez connu, vous auriez aussi connu mon Père. »

Il prononça ces paroles au lieu-dit du Trésor, alors qu’il enseignait dans le temple. Personne ne mit la main sur lui, parce que son heure n’était pas encore venue.

Commentaire

L’idée de la Lumière du monde se trouve deux fois dans le livre d’Esaïe « je t’ai destiné à être la lumière des nations ». Jésus est placé comme le nouveau Moïse.

Ensuite on en revient à la question des témoignages nécessaires dans la loi (Deutéronome 17,6 et 19,5, Nombres 35,30) comme nous l’avons vu jeudi dernier (Jn 5, 31-47). Il n’y a cette fois que 2 témoignages, celui de Jésus et celui de son Père.

Les 2 idées fortes sont les suivantes :

  • Vous ne connaissez pas Dieu

La loi des hommes ne peut s’appliquer à Dieu

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.