La Pentecôte: Esprit Saint et Paraclet

Jn 14, 15-16.23b-26
juin 5, 2022

« Si vous m’aimez, vous vous appliquerez à observer mes commandements ; moi, je prierai le Père : il vous donnera un autre Paraclet qui restera avec vous pour toujours.

Jésus lui répondit : « Si quelqu’un m’aime, il observera ma parole, et mon Père l’aimera ; nous viendrons à lui et nous établirons chez lui notre demeure. Celui qui ne m’aime pas n’observe pas mes paroles ; or, cette parole que vous entendez, elle n’est pas de moi mais du Père qui m’a envoyé.

Je vous ai dit ces choses tandis que je demeurais auprès de vous ; le Paraclet, l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses et vous fera ressouvenir de tout ce que je vous ai dit.

Commentaire

Concernant le mot Paraclet, on a vu deux sens : le défenseur et le consolateur. Il y en a un 3ème, c’est l’intercesseur, et c’est probablement ce sens-là que Jean utilise maintenant. Jésus se considère lui-même un Paraclet puisqu’il intercède pour nous auprès du père. C’est un peu le problème avec la traduction des mots du grec ancien. Un mot peut vouloir dire 3 choses différentes, alors que nous utiliserions nous 3 mots différents.

Pour que tout soit clair, Jésus sur terre prie son père pour ses disciples, il lui demande de les protéger quand il ne sera plus avec eux car le monde est un peu dangereux. C’est donc lui qui se charge d’intercéder auprès du père. Quand il sera parti, il demandera à son père d’envoyer l’Esprit Saint, qu’on ne verra pas mais qui restera pour toujours…sachant que tous les 3 ne font qu’un.

C’est diabolique cette histoire de trinité…enfin si on peut dire comme cela.

Jean n’aborde pas directement la Pentecôte, en tout cas c’est très court et cela recoupe la vue de St. Thomas avec une simple déclaration en Jn 20, 19-23 «  il souffla sur eux et leur dit : recevez l’Esprit Saint ».

La Pentecôte se célèbre comme la fête juive de Shavouot, qui fait mémoire du don des tables de la Loi à Moïse au Mt. Sinaï. C’était aussi une fête agricole, celle de la fin des moissons du froment, 7 semaines après Pâques.

Donc on se souvient :

Shavouot, la fête des semaines à la Pentecôte

Roch Hachana, le nouvel an juif en septembre

Yom Kippour, le jour du grand pardon, 10 jours après le nouvel an juif

Souccot, la fête des tentes, en octobre pour la fin des moissons d’automne

Hanoukka, la fête des lumières, aux alentours de No l.

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.