Le lavement des pieds

Jn 13, 1-15
avril 14, 2022

Avant la fête de la Pâque, Jésus sachant que son heure était venue, l’heure de passer de ce monde au Père, lui, qui avait aimé les siens qui sont dans le monde, les aima jusqu’à l’extrême.

Au cours d’un repas, alors que déjà le diable avait jeté au cœur de Judas Iscariote, fils de Simon, la pensée de le livrer, sachant que le Père a remis toutes choses entre ses mains, qu’il est sorti de Dieu et qu’il va vers Dieu, Jésus se lève de table, dépose son vêtement et prend un linge dont il se ceint.

Il verse ensuite de l’eau dans un bassin et commence à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge dont il était ceint. Il arrive ainsi à Simon-Pierre qui lui dit : « Toi, Seigneur, me laver les pieds ! »

Jésus lui répond : « Ce que je fais, tu ne peux le savoir à présent, mais par la suite tu comprendras. » Pierre lui dit : « Me laver les pieds à moi ! Jamais ! » Jésus lui répondit : « Si je ne te lave pas, tu ne peux pas avoir part avec moi. »

Simon-Pierre lui dit : « Alors, Seigneur, non pas seulement les pieds, mais aussi les mains et la tête ! »

Jésus lui dit : « Celui qui s’est baigné n’a nul besoin d’être lavé, car il est entièrement pur : et vous, vous êtes purs, mais non pas tous. » Il savait en effet qui allait le livrer ; et c’est pourquoi il dit : « Vous n’êtes pas tous purs. »

Lorsqu’il eut achevé de leur laver les pieds, Jésus prit son vêtement, se remit à table et leur dit : « Comprenez-vous ce que j’ai fait pour vous ? Vous m’appelez “le Maître et le Seigneur” et vous dites bien, car je le suis. Dès lors, si je vous ai lavé les pieds, moi, le Seigneur et le Maître, vous devez vous aussi vous laver les pieds les uns aux autres ; car c’est un exemple que je vous ai donné : ce que j’ai fait pour vous, faites-le vous aussi.

Commentaire

Jean, contrairement aux 3 autres évangélistes, ne parle pas de la cène et de l’institution de l’eucharistie. Il en a parlé au chapitre 6, la multiplication des pains, le pain de vie « celui qui mange mon corps et boit mon sang aura la vie éternelle », et cela lui suffit. Il relate en revanche cette scène du lavement des pieds.

Il était d’usage de se laver les pieds quand on entrait chez quelqu’un en fin de journée (on marchait pied-nus ou en sandales). Ce point est souvent abordé dans le livre de la Genèse. Au temps de Jésus, c’était plutôt un geste d’hospitalité, une marque de respect pour un invité important, ou un geste de respect pour un père ou pour un maître. C’était considéré comme une tâche humiliante confiée à un esclave non-juif, les esclaves juifs en étant dispensés car toucher les pieds rendait impur.

Quand Jésus se met à genoux pour commencer ce qui deviendra un rituel, il scandalise tout le monde, les disciples n’en croient pas leurs yeux. Une fois de plus c’est l’inversion des codes et des échelles de hiérarchie. Et Jésus en fait une règle de communauté en disant aux disciples qu’ils doivent faire cela, c’est-à-dire se mettre au pied des plus humbles, l’amour par le service aux autres.

Comme d’habitude, Pierre va vouloir en faire un peu trop en refusant que ce soit Jésus qui lui lave les pieds. Et quand Jésus insiste, alors il demande de se faire laver les mains et la tête. Pierre raisonne encore une fois en humain, il voit là-dedans un rite de purification avant le repas alors que Jésus voit dans ce lavement de pieds le symbole de la condition du disciple.

En fait cela va même plus loin. Du temps des juifs, la tribu de Lévi (les lévites) avait été assignée à la prêtrise (Deutéronome 10,9 ; 12,2 ou 18,1) et en Exode 29,4, on rapporte que les jeunes lévites ne peuvent commencer à travailler au temple sans avoir été ordonnés. Or dans ce rite d’ordination, il y a un passage obligé par…le lavement des pieds.

Donc, en même temps qu’il donne des consignes strictes en termes de règle de vie et d’interaction avec les autres, Jésus en profite pour procéder à l’ordination de ses premiers prêtres. C’est pour cette raison que Pierre doit passer par cette étape, lui qui doit devenir le chef de cette église.

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.