Le second signe de Cana

Jn 4, 43-54
mars 11, 2024

Deux jours plus tard, Jésus quitta ces lieux et regagna la Galilée. Il avait en effet attesté lui-même qu’un prophète n’est pas honoré dans sa propre patrie.

Cependant, lorsqu’il arriva en Galilée, les Galiléens lui firent bon accueil : ils étaient allés à Jérusalem pour la fête, eux aussi, et ils avaient pu voir tout ce que Jésus avait fait.

Jésus revint donc à Cana de Galilée où il avait fait du vin avec de l’eau. Il y avait un officier royal dont le fils était malade à Capharnaüm. Ayant entendu dire que Jésus arrivait de Judée en Galilée, il vint le trouver et le priait de descendre guérir son fils qui se mourait.

Jésus lui dit : « Si vous ne voyez signes et prodiges, vous ne croirez donc jamais ! »

L’officier lui dit : « Seigneur, descends avant que mon enfant ne meure ! »

Jésus lui dit : « Va, ton fils vit. » Cet homme crut à la parole que Jésus lui avait dite et il se mit en route.

Tandis qu’il descendait, ses serviteurs vinrent à sa rencontre et dirent : « Ton enfant vit ! » Il leur demanda à quelle heure il s’était trouvé mieux et ils répondirent : « C’est hier, à la septième heure, que la fièvre l’a quitté. »

Le père constata que c’était à cette heure même que Jésus lui avait dit : « Ton fils vit. » Dès lors il crut, lui et toute sa maisonnée.

Tel fut le second signe que Jésus accomplit lorsqu’il revint de Judée en Galilée. 

Commentaire

Un deuxième évènement dans ce lieu appelé Cana : après le changement de l’eau en vin, voici maintenant la guérison à distance.

Le plan de Cana 2 est le même de Cana 1 : Jésus arrive en Galilée, quelqu’un lui demande de faire un miracle, il commence par refuser, l’autre insiste, le miracle se fait, on le constate et la foi apparaît. On trouve la même guérison en Matthieu 8 et en Luc 7, un peu la même chose avec la guérison de Naamân par Elisée en 2 Rois 5. Chez Jean, le signe permet la foi, ce n’est pas la foi qui fait des miracles ; et chez Jean, Jésus peut aller chez l’officier qui ne se dira pas « indigne de te recevoir ».

Quand la mort rôde, ce qui est la cas, il faut trouver celui qui peut donner la vie : c’est Jésus, comme il l’a dit à Nicodème et à la Samaritaine. Le signe de Cana est donc une mise en pratique du don de la vie.

Le point central de ce passage est la discussion sur la vraie foi : l’officier a confiance dans les capacités de guérisseur de Jésus, c’est pour cela qu’il vient le voir, car il ne sait plus quoi faire. Il est désespéré et Jésus est peut-être pour lui le dernier recours. Cette confiance dans le guérisseur, cette admiration devant les choses incroyables, ce n’est pas la foi. Or on voit bien que ce n’est que quand on lui raconte l’heure de la guérison que l’officier se met réellement à croire dans la divinité de Jésus. Et cette foi-là est contagieuse, puisqu’elle atteint toute la maisonnée.

On dit souvent que la foi peut déplacer les montagnes ; ici ce n’est pas le cas, c’est bien Jésus, c’est bien Dieu qui guérit, voire qui ressuscite. Et c’est parce que la montagne s’est déplacée que l’officier se met à croire. L’officier n’a rien vu, il a demandé à Jésus de venir avec lui, et quand Jésus lui annonce que la guérison a déjà eu lieu, il ne discute pas, il croit Jésus. Thomas n’a rien vu mais il ne va pas croire ses amis quand ils lui diront avoir vu Jésus ressuscité. De la même façon, Naamân est un peu vexé que Elisée ne soit même pas venu l’examiner et il n’est pas content de devoir aller se plonger 7 fois dans le Jourdain ; mais il le fait quand même, il y croit.

On se demande souvent si on croit, et à quoi l’on croit, et on doute de notre foi. On croit volontiers que Jésus est venu sur terre, on croit même à ce qu’il a fait. Croit-on qu’il était Dieu ? Croit-on vraiment qu’il est ressuscité ? Ou notre foi s’arrête-t ’elle ? A ce que l’on voit, à ce que l’on croit avoir vu ? C’est la question que nous pose Jean aujourd’hui.

Calendrier

lunmarmerjeuvensamdim
15161718192021
22232425262728
2930     
       
  12345
2728     
       
28      
       
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
       
Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.