Marie-Madeleine pleurait

Jn 20, 1.11-18
juillet 22, 2022

Le premier jour de la semaine, à l’aube, alors qu’il faisait encore sombre, Marie de Magdala se rend au tombeau et voit que la pierre a été enlevée du tombeau.

Marie était restée dehors, près du tombeau, et elle pleurait. Tout en pleurant elle se penche vers le tombeau et elle voit deux anges vêtus de blanc, assis à l’endroit même où le corps de Jésus avait été déposé, l’un à la tête et l’autre aux pieds.

« Femme, lui dirent-ils, pourquoi pleures-tu ? » Elle leur répondit : « On a enlevé mon Seigneur, et je ne sais où on l’a mis. »

Tout en parlant, elle se retourne et elle voit Jésus qui se tenait là, mais elle ne savait pas que c’était lui. Jésus lui dit : « Femme, pourquoi pleures-tu ? qui cherches-tu ? » Mais elle, croyant qu’elle avait affaire au gardien du jardin, lui dit : « Seigneur, si c’est toi qui l’as enlevé, dis-moi où tu l’as mis, et j’irai le prendre. »

Jésus lui dit : « Marie. » Elle se retourna et lui dit en hébreu : « Rabbouni » — ce qui signifie maître.

Jésus lui dit : « Ne me retiens pas ! car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Pour toi, va trouver mes frères et dis-leur que je monte vers mon Père qui est votre Père, vers mon Dieu qui est votre Dieu. »

Marie de Magdala vint donc annoncer aux disciples : « J’ai vu le Seigneur, et voilà ce qu’il m’a dit. »

Commentaire

Formidable passage dans lequel Marie Madeleine prend Jésus pour le jardinier ! On nous a privé de la course entre Pierre et Jean pour arriver au tombeau. Tous les spécialistes auront fait le lien avec ce passage du chapitre 3 du Cantique des Cantiques :

« Sur mon lit, au long de la nuit, je cherche celui que j'aime. Je le cherche mais ne le rencontre pas. Il faut que je me lève et que je fasse le tour de la ville ; dans les rues et les places, que je cherche celui que j'aime. Je le cherche mais ne le rencontre pas. Ils me rencontrent, les gardes qui font le tour de la ville : Celui que j'aime, vous l'avez vu ? ». Il était facile d’imaginer cette Marie-Madeleine en femme amoureuse et inquiète pour la dépouille de son aimé.

Au cours de l’histoire de l’église, on fera parfois confusion entre Marie de Magdala (notre Marie-Madeleine), Marie de Béthanie (la sœur de Marthe et de Lazare) et une femme pécheresse qui répand du parfum sur Jésus. Mais dernièrement, tout le monde pense qu’il s’agit de 3 personnages distincts. Luc nous dit qu’elle a été guérie de 7 démons et qu’avec Jeanne, la femme de Chouza, l’intendant d’Hérode, elles auraient subvenu aux besoins de la communauté des disciples. Ce qui est certain est que depuis sa guérison, elle accompagné Jésus au cours de sa passion, elle est avant tout une femme fidèle.

C’est Marie Madeleine qui a la première compris la résurrection, même si elle a eu du mal à distinguer le Jésus ressuscité. C’est elle que Jésus appelle de son nom et qui le reconnaitra. C’est elle aussi qui comprendra la mission que lui donne Jésus, celle d’informer les disciples.

Beaucoup de légendes pour celle dont on croit que les cendres reposent à Ephèse : elle serait venue en France à la Sainte Baume, mais aussi à Vézelay. On ne sait pas bien où se trouve Magdala car ce nom n’apparaît nulle-part dans les évangiles. Le talmud l’a placée sur la côte ouest du lac de Tibériade. Selon la tradition orthodoxe, elle serait venue annoncer la mort de Jésus à Tibère, et quand elle aurait parlé de sa résurrection, l’œuf qu’elle avait dans la main se serait teinté en rouge.

Elle aurait été l’épouse du Christ (spirituelle ?) selon certaines théories reprises par « la dernière tentation du Christ » et « Da Vinci code », car elle lui donne le nom de « Rabbouni » qui serait un terme particulièrement affectueux. Elle est certainement l’une des femmes la plus peinte de l’évangile (De la Tour, Caravage, Titien, etc…) et elle est souvent représentée sous les traits d’une prostituée orientale, ce qu’elle n’a probablement jamais été.

L’important est qu’elle pleurait. Comme le disait Reggiani, « quand on a dit je t’aime un jour, l’absence est la même ».

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.