Montre-nous le Père

Jn 14, 6-14
mai 3, 2022

Jésus lui dit : « Je suis le chemin et la vérité et la vie. Personne ne va au Père si ce n’est par moi. Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Dès à présent vous le connaissez et vous l’avez vu. »

Philippe lui dit : « Seigneur, montre-nous le Père et cela nous suffit. »

Jésus lui dit : « Je suis avec vous depuis si longtemps, et cependant, Philippe, tu ne m’as pas reconnu ! Celui qui m’a vu a vu le Père. Pourquoi dis-tu : “Montre-nous le Père” ?

Ne crois-tu pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ! Au contraire, c’est le Père qui, demeurant en moi, accomplit ses propres œuvres.

Croyez-moi, je suis dans le Père, et le Père est en moi ; et si vous ne croyez pas ma parole, croyez du moins à cause de ces œuvres. En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera lui aussi les œuvres que je fais ; il en fera même de plus grandes, parce que je vais au Père.

Tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, de sorte que le Père soit glorifié dans le Fils. Si vous me demandez quelque chose en mon nom, je le ferai.

Commentaire

Pour comprendre Philippe, il faut se souvenir que pour les juifs de l’époque, qui sont obsédés par la fin des temps et le jugement dernier, voir Dieu est une aspiration absolument exceptionnelle, incroyablement forte. Ils feraient tout pour voir le visage de Dieu.

On retrouve ce thème cher à Jean qui est l’interconnexion parfaite du Père et du Fils. On ne peut bien comprendre ce passage que si l’on pense sérieusement à la question de la trinité, dans laquelle l’église nous a bien souvent plus embrouillés qu’éclairés. Une des manières d’aborder la question est d’imaginer 3 personnages qui bossent ensemble, se mettent d’accord et se coordonnent parfaitement. On imagine un père un peu vieux et à la barbe blanche, on imagine un fils qui ne vieillit pas et qui correspond aux images que les peintres nous ont données, et puis un esprit invisible qui se ballade autour de nous et parle à notre conscience. C’est certes une façon de se représenter le triumvirat divin, mais elle n’explique pas bien la parole de Jean.

L’autre façon est de se dire : il n’y a qu’une personne/entité, un seul Dieu qui est invisible et inaudible. Quand il a voulu qu’on le voit, il a pris l’apparence de Jésus, que l’on appelle son fils, qui lui a été visible et qui a parlé aux disciples. Quand il veut qu’on l’entende, il prend l’apparence de l’esprit pour parler à notre cerveau qui nous transmet une idée de sa voix. Si on comprend la trinité comme les 3 phases ou les 3 formes d’un même personnage (si j’ose dire), alors on comprend mieux ce que Jésus répond à Philippe. Jésus devient en effet le chemin qui permet d’atteindre le père (pas facile d’atteindre un Dieu invisible), il devient la vérité car étant le père, il n’y a pas de distorsion d’image ou de son, il devient la vie car en croyant en lui, on atteint la vie éternelle. Il est impossible donc de montrer le père, ce qui est visible c’est son image en Jésus, qu’on appelle le fils mais qui en fait est le père. Ce que fait le fils, les hommes doivent comprendre que c’est le père…

Alors oui je sais bien que les théologiens on écrit des milliers de pages sur les relations entre les trois, et que ce n’est pas tout-à-fait ce que moi je vous raconte. Mais moi je ne suis ni prêtre ni théologien, alors je peux essayer de vous proposer une explication plus simple. Vous n’êtes pas convaincus ?   Pensez à l’eau : liquide on la boit, gazeuse (vapeur) on la respire, solide comme de la glace on peut même la croquer ! Et il n’y a qu’une eau pourtant…

Donc n’allez pas penser que chaque fois que vous parlez à Jésus il prend son téléphone pour appeler son père. C’est quand même plus facile de s’adresser à Jésus dont on a une image, même si elle est un peu floue, qu’à Dieu qui ne se voit pas. Surtout qu’il va nous répondre par l’esprit.

Bon ça va aller, ne vous inquiétez pas, avec un peu d’aspirine le soir au coucher.

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.