Que cherchez-vous?

Jn 1, 35-42
janvier 4, 2023

Le lendemain, Jean se trouvait de nouveau au même endroit avec deux de ses disciples.

Fixant son regard sur Jésus qui marchait, il dit : « Voici l’agneau de Dieu. »  Les deux disciples, l’entendant parler ainsi, suivirent Jésus.

Jésus se retourna et, voyant qu’ils s’étaient mis à le suivre, il leur dit : « Que cherchez-vous ? » Ils répondirent : « Rabbi — ce qui signifie Maître —, où demeures-tu ? »  Il leur dit : « Venez et vous verrez. » Ils allèrent donc, ils virent où il demeurait et ils demeurèrent auprès de lui ce jour-là ; c’était environ la dixième heure.

André, le frère de Simon-Pierre, était l’un de ces deux qui avaient écouté Jean et suivi Jésus. Il va trouver, avant tout autre, son propre frère Simon et lui dit : « Nous avons trouvé le Messie ! » — ce qui signifie le Christ.

Il l’amena à Jésus. Fixant son regard sur lui, Jésus dit : « Tu es Simon, le fils de Jean ; tu seras appelé Céphas » — ce qui veut dire Pierre.

Commentaire

Je vous rappelle le 1er verset d’hier (29) : le lendemain, il vit Jésus qui venait vers lui et il dit : « voici l’agneau de Dieu qui enlève le péché du monde ». Il faut reconnaître que Jean aujourd’hui ne s’est pas foulé pour écrire son évangile, puisqu’il reprend le même verset mot pour mot.

Ce passage est pour une fois chez Jean, assez facile à comprendre : il est bien différent des autres évangiles, aucune ballade au bord du lac, aucun pêcheur sur la barque. Et ce n’est pas Jésus qui appelle, c’est Jean qui montre et qui assure le passage, ce qui laisse entendre que les disciples sont passés de Jean le Baptiste vers Jésus en un mouvement d’évolution tranquille, alors que ce n’est pas forcément le cas. C’est ensuite André qui va chercher Simon, cela fonctionne sur le système du bouche-à-oreille. Et cela continuera demain.

Quand un passage de Jean est limpide, c’est qu’il y a dedans des expressions qui marquent. « que cherchez-vous ? » en est une, au même titre que le « où es-tu ? » de Dieu à Adam ou le « qu’as-tu fait de ton frère ? » à Caïn.

Dieu ne se montre qu’à ceux qui le cherchent.

Donner un nom est une grande occupation biblique ; dans le Genèse déjà, Dieu sépare et nomme. « Dieu sépara la lumière de la ténèbre ; il appela la lumière « jour » et la ténèbre « nuit ». Dans les textes plus récents, Dieu donne un nom nouveau à ceux à qui il confie une mission particulière. Ce sera bien entendu le cas de Simon qui deviendra Pierre, et comme le dira Matthieu « sur cette pierre je bâtirai mon église ».

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.