Tout Jean, ou comment nouer sa ceinture

Jn 21, 15-19
juin 3, 2022

Après le repas, Jésus dit à Simon-Pierre : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu plus que ceux-ci ? » Il répondit : « Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime », et Jésus lui dit alors : « Pais mes agneaux. »

Une seconde fois, Jésus lui dit : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu ? » Il répondit : « Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime. » Jésus dit : « Sois le berger de mes brebis. »

Une troisième fois, il dit : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu ? » Pierre fut attristé de ce que Jésus lui avait dit une troisième fois : « M’aimes-tu ? », et il reprit : « Seigneur, toi qui connais toutes choses, tu sais bien que je t’aime. » Et Jésus lui dit : « Pais mes brebis.»

En vérité, en vérité, je te le dis, quand tu étais jeune, tu nouais ta ceinture et tu allais où tu voulais ; lorsque tu seras devenu vieux, tu étendras les mains et c’est un autre qui nouera ta ceinture et qui te conduira là où tu ne voudrais pas. »

Jésus parla ainsi pour indiquer de quelle mort Pierre devait glorifier Dieu ; et après cette parole, il lui dit : « Suis-moi. »

Commentaire

Nous allons bientôt quitter Jean, et je vous propose un point sur ce que nous avons appris au cours du dernier mois sur l’évangile de Jean, en choisissant quelques phrases :

La relation avec le Père : Le père aime le fils, comme le fils aime le père. Moi et le père, nous sommes un. Mon père est à l’œuvre, je suis à l’œuvre. Celui qui me voit, voit mon père. Celui qui croit en moi, croit au père. Je glorifie mon père comme mon père me glorifie. Je suis dans le père comme le père est en moi.

La volonté du père : j’ai été envoyé du ciel pour faire la volonté de celui qui m’a envoyé. Je dis ce que le père m’a enseigné. Il savait quant à lui ce qu’il allait faire.

L’origine de Jésus : Je suis d’en haut, vous êtes d’en bas. Ma gloire, je ne la tiens pas des hommes. Quant au lieu où je vais, vous en connaissez le chemin. Je suis venu de mon père, et je retourne à mon père.

Croire : L’œuvre de Dieu est de croire en ce que dit son fils. Il vit et il crut (Jean au tombeau). Ses disciples crurent. Il crut, lui et toute sa maisonnée (le centurion de la septième heure). Des signes pour que croyez que Jésus est le fils de Dieu et qu’en croyant, vous ayez la vie éternelle. Celui qui m’a envoyé est véridique, vous ne le connaissez pas mais moi je le connais.

Je suis le chemin et la vérité et la vie : en vérité, en vérité, je vous le dis. Je suis. Je suis le pain de vie.  Demeurez en ma parole, c’est la vérité qui fera de vous des hommes libres. C’est l’esprit qui vivifie, la chair ne sert à rien.

Sur la lumière : Je suis la lumière du monde. La lumière est venue dans le monde, mais ils ont préféré les ténèbres.

Sur la vie éternelle : celui qui mange mon corps et qui boit mon sang aura la vie éternelle. Qui me rejette sera jugé. Celui qui croit ne sera pas jugé.

Sur le choix : nul ne peut venir à moi si le père ne l’attire. C’est moi qui vous ai choisis.

Sur la miséricorde : Tu es guéri, va et ne pèche plus (Siloé). Va, moi non plus, je ne te condamne pas (à la femme adultère).

Sur le futur : je les ressusciterai. Je vous donne ma paix. Je vous reverrai dans la joie. Ce que vous demanderez au Père, vous l’obtiendrez. En dehors de moi, vous ne pourrez rien faire (sarments). Je viendrai et vous prendrai avec moi.

Le Paraclet : Il est bon pour vous que je m’en aille ; le paraclet vous enseignera toute chose et vous fera ressouvenir de ce que je vous ai dit.

Et enfin, ce qui devrait être en haut de la liste : Aimez-vous les uns les autres.

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.