Après l’heure, c’est trop tard

Lc 13, 22-30
août 21, 2022

Il passait par villes et villages, enseignant et faisant route vers Jérusalem.

Quelqu’un lui dit : « Seigneur, n’y aura-t-il que peu de gens qui seront sauvés ? » Il leur dit alors :

Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite, car beaucoup, je vous le dis, chercheront à entrer et ne le pourront pas. Après que le maître de maison se sera levé et aura fermé la porte, quand, restés dehors, vous commencerez à frapper à la porte en disant : “Seigneur, ouvre-nous”, et qu’il vous répondra : “Vous, je ne sais d’où vous êtes”, alors vous vous mettrez à dire : “Nous avons mangé et bu devant toi, et c’est sur nos places que tu as enseigné” ;

et il vous dira : “Je ne sais d’où vous êtes. Eloignez-vous de moi, vous tous qui faites le mal.”

Il y aura les pleurs et les grincements de dents, quand vous verrez Abraham, Isaac et Jacob, ainsi que tous les prophètes dans le Royaume de Dieu, et vous jetés dehors. Alors il en viendra du levant et du couchant, du nord et du midi, pour prendre place au festin dans le Royaume de Dieu.

Et ainsi, il y a des derniers qui seront premiers et il y a des premiers qui seront derniers.

Commentaire

Ce texte de Luc fait miroir aux textes de Matthieu que nous avons lus cette semaine ; on y trouve les premiers/derniers, les ouvriers de la 11ème heure qui attendent pour se décider, le festin nuptial et l’invité sans habit de noce, la possibilité pour un riche d’entrer dans le Royaume des cieux. Jésus enrage de constater que la conversion des juifs ne fonctionne pas et que plus il approche de Jérusalem, plus la pression monte.

Le Jésus de Luc est très clair : il ne suffit pas de se dire juif ou chrétien ou judéo-chrétien, il ne suffit pas d’avoir fréquenté Jésus, ce qui compte est ce que l’on fait.

Matthieu nous avait lui aussi parlé de la porte étroite, une porte qui nécessite des efforts pour parvenir à passer, une porte pour laquelle il faut se délester de tout notre orgueil, contrairement à des portes plus larges, plus accessibles mais qui mènent à la perdition.

On peut s’appeler Jésus et se mettre en colère.

Calendrier

lunmarmerjeuvensamdim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
28      
       
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
       
Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.