De village en village

Lc 9, 51-56
septembre 27, 2022

Or, comme arrivait le temps où il allait être enlevé du monde, Jésus prit résolument la route de Jérusalem.

Il envoya des messagers devant lui. Ceux-ci s’étant mis en route entrèrent dans un village de Samaritains pour préparer sa venue. Mais on ne l’accueillit pas, parce qu’il faisait route vers Jérusalem.

Voyant cela, les disciples Jacques et Jean dirent : « Seigneur, veux-tu que nous disions que le feu tombe du ciel et les consume ? »

Mais lui, se retournant, les réprimanda.

Et ils firent route vers un autre village.

Commentaire

En ce jour de la fête de St. Vincent de Paul, fondateur des prêtres de la Mission, l’église nous ressert ce passage de Luc que nous avons déjà lu le 26 juin dernier. Un texte plein de références bibliques :

Livre des Rois 2R 2,1 « sais-tu qu’aujourd’hui le Seigneur va enlever ton maître dans les airs au-dessus de ta tête ? »

La décision déterminée de Jésus de se lancer à l’assaut de Jérusalem nous rappelle le livre d’Esaïe 50,7 « dès lors j’ai rendu mon visage dur comme un silex »

La menace sur le village se trouve dans le même livre des Rois 2R1, 10-12 « que le feu descende du ciel et qu’il te consume, toi et tes cinquante hommes »

Jésus forme ses disciples, il leur montre que l’hospitalité fut souvent refusée au Seigneur, mais que dans la nouvelle religion du Royaume, on ne se fâche pas, on ne détruit rien, on passe simplement son chemin (en secouant la poussière de ses sandales comme on l’a déjà vu).

Enfin bon, ça n’a pas toujours été comme cela…

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.