Dieu se joue des frontières

Lc 4, 24-30
mars 21, 2022

Et il ajouta : « Oui, je vous le déclare, aucun prophète ne trouve accueil dans sa patrie.

En toute vérité, je vous le déclare, il y avait beaucoup de veuves en Israël aux jours d’Elie, quand le ciel fut fermé trois ans et six mois et que survint une grande famine sur tout le pays ; pourtant ce ne fut à aucune d’entre elles qu’Elie fut envoyé, mais bien dans le pays de Sidon, à une veuve de Sarepta.

Il y avait beaucoup de lépreux en Israël au temps du prophète Elisée ; pourtant aucun d’entre eux ne fut purifié, mais bien Naamân le Syrien. »

Tous furent remplis de colère, dans la synagogue, en entendant ces paroles. Ils se levèrent, le jetèrent hors de la ville et le menèrent jusqu’à un escarpement de la colline sur laquelle était bâtie leur ville, pour le précipiter en bas.

Mais lui, passant au milieu d’eux, alla son chemin.

Commentaire

Nous avons déjà étudié ce passage le 30 janvier ; il fait suite au prêche raté de la synagogue de Nazareth. Mais je ne résiste pas à vous conter ces deux merveilleuses histoires de la bible.

La première se trouve dans le 1er Livre des Rois, au chapitre 17 qui doit nous montrer la puissance de YHWH sur la pluie et le beau temps, au détriment du dieu Baal. Le prophète Elie a déjà annoncé une grande famine en Israël. Dieu l’envoie d’abord au ravin de Kérith où ce sont des corbeaux qui lui apportent à manger. Puis il va en terrain païen de Sidon, dans le village de Sarepta. Il demande à manger à une veuve qui lui explique qu’elle a à peine assez d’huile et de farine pour faire des galettes pour elle et son fils, et que donc, elle n’a pas assez pour en faire pour lui. Elie insiste et lui promet que son pot de farine et son flacon d’huile ne vont jamais s’épuiser, et c’est bien sûr ce qui va se passer. Ensuite le fils de la veuve mourut, Elie s’étendit 3 fois sur lui et le sauva. Ce qui fera dire à la veuve : « oui maintenant, je sais que tu es un homme de Dieu »

La seconde se trouve dans le 2ème Livre des Rois. Naaman, le chef des armées du Roi Aram (Araméens), qui vient d’infliger une sévère défaite à Israël, est atteint de la lèpre. Une fillette, qu’il a enlevée de Samarie et qui est la servante de sa femme, lui indique un homme en Samarie capable de faire des guérisons. C’est ainsi que Naaman se retrouve devant la maison d’Elisée qui lui envoie un messager pour lui dire d’aller se plonger 7 fois dans le Jourdain.  Naaman s’en va furieux de n’avoir pas été reçu par le maître qui lui a fait dire d’aller se laver ! Ce sont ses serviteurs qui vont le convaincre d’aller au Jourdain, et il fut guéri. Naaman retourne chez Elisée pour le remercier, mais celui-ci refuse ses cadeaux. Dès que Naaman fut parti, Guéhazy, le serviteur d’Elisée, lui court après pour se faire remettre un peu d’argent en inventant une histoire un peu bizarre, puis rentre à la maison. Elisée lui demande où il était parti, Guéhazy répond nulle part, Elisée lui dit « menteur, je t’ai vu », et Guéhazy devint lépreux à son tour.

Voilà 2 belles histoires pour nous dire que la puissance de Dieu ne connaît pas de frontière.

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.