Encore une fois Le Magnificat

Lc 1, 39-46
mai 31, 2022

En ce temps-là, Marie partit en hâte pour se rendre dans le haut pays, dans une ville de Juda. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Elisabeth. Or, lorsque Elisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant bondit dans son sein et Elisabeth fut remplie du Saint Esprit.

Elle poussa un grand cri et dit : « Tu es bénie plus que toutes les femmes, béni aussi est le fruit de ton sein ! Comment m’est-il donné que vienne à moi la mère de mon Seigneur ? Car lorsque ta salutation a retenti à mes oreilles, voici que l’enfant a bondi d’allégresse en mon sein.

Bienheureuse celle qui a cru : ce qui lui a été dit de la part du Seigneur s’accomplira ! »

Alors Marie dit : « Mon âme exalte le Seigneur

et mon esprit s’est rempli d’allégresse à cause de Dieu, mon Sauveur,

parce qu’il a porté son regard sur son humble servante. Oui, désormais, toutes les générations me proclameront bienheureuse,

parce que le Tout Puissant a fait pour moi de grandes choses : saint est son Nom.

Sa bonté s’étend de génération en génération sur ceux qui le craignent.

Il est intervenu de toute la force de son bras ; il a dispersé les hommes à la pensée orgueilleuse ;

il a jeté les puissants à bas de leurs trônes et il a élevé les humbles ;

les affamés, il les a comblés de biens et les riches, il les a renvoyés les mains vides.

Il est venu en aide à Israël son serviteur en souvenir de sa bonté,

comme il l’avait dit à nos pères, en faveur d’Abraham et de sa descendance pour toujours. »

Marie demeura avec Elisabeth environ trois mois, puis elle retourna chez elle.

Commentaire

Nous sommes le 31 mai, dernier jour du mois que l’Eglise réserve à Marie, et comme nous sommes le jour de la visitation, nous reprenons ce texte de Luc que nous avons lu au moins deux fois au cours du mois de décembre.

Ce n’est pas la peine de retourner voir mon commentaire. Le docteur Luc nous fait une rencontre in-utero de deux cousins, Jésus porté par Marie et Jean-Baptiste porté par Elizabeth, et il semblerait que les deux embryons se soient reconnus ! Doit-on rappeler que les textes de l’enfance de Jésus sont inventés et que personne n’a aucune indication de ce qui s’est passé au début de la vie de Jésus ?

La tirade de Marie est ce qu’on appelle Le Magnificat, un poème magnifique que Luc a composé en prenant de nombreux passages de plusieurs textes de la bible et créant ainsi, un ensemble parfait.

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.