Et les 9 autres, où sont-ils passés?

Lc 17, 11-19
octobre 9, 2022

Or, comme Jésus faisait route vers Jérusalem, il passa à travers la Samarie et la Galilée.

A son entrée dans un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre. Ils s’arrêtèrent à distance et élevèrent la voix pour lui dire : « Jésus, maître, aie pitié de nous. »

Les voyant, Jésus leur dit : « Allez vous montrer aux prêtres. » Or, pendant qu’ils y allaient, ils furent purifiés.

L’un d’entre eux, voyant qu’il était guéri, revint en rendant gloire à Dieu à pleine voix.

Il se jeta le visage contre terre aux pieds de Jésus en lui rendant grâce ; or c’était un Samaritain.

Alors Jésus dit : « Est-ce que tous les dix n’ont pas été purifiés ? Et les neuf autres, où sont-ils ? Il ne s’est trouvé parmi eux personne pour revenir rendre gloire à Dieu : il n’y a que cet étranger ! »

Et il lui dit : « Relève-toi, va. Ta foi t’a sauvé. »

Commentaire

Et voilà que l’on retrouve un autre bon samaritain pour nous parler une nouvelle fois de gratitude et de reconnaissance, un thème cher à Luc. Ce passage qui est propre à Luc est assez inspiré du 2ème livre des Rois, 2R5, 9-17. Le chef de l’armée de Aram, Naaman vient trouver Élisée en Samarie pour se faire soigner de la lèpre. Et celui-ci lui fait dire par un serviteur d’aller se baigner 7 fois dans le Jourdain, et il fut guéri.

De la même manière ici, il n’y a ni geste ni acte médical, ni invocation divine : Allez vous montrer…Et ici comme dans l’autre histoire, les hommes croient sur parole : leur acte de foi est de croire sur parole, sans broncher. Pour être honnête, Naaman a commencé par râler, mais il y est allé quand même. Et c’est donc bien cet acte de foi qui leur a permis à tous d’être sauvés.

Bien entendu, seul le Samaritain reviendra en arrière pour remercier et montrer sa gratitude ; mais l’histoire ne nous dit rien de l’origine des autres. 100% juifs peut-être ?

Dans les deux cas, le service médical est gratuit. Pour l’anecdote, le serviteur d’Élisée appelé Guéhazy, va courir derrière Naaman pour réclamer de l’argent, soi-disant au nom de son maître. Quand Élisée va s’en rendre compte, le serviteur se fera vider, mais en plus, il aura chopé la lèpre. Élisée, la lèpre, il la donne comme il l’enlève !

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.