Heureux les uns, malheureux les autres

Lc 6, 20-26
septembre 7, 2022

Alors, levant les yeux sur ses disciples, Jésus dit : « Heureux, vous les pauvres : le Royaume de Dieu est à vous.

Heureux, vous qui avez faim maintenant : vous serez rassasiés. Heureux, vous qui pleurez maintenant : vous rirez.

Heureux êtes-vous lorsque les hommes vous haïssent, lorsqu’ils vous rejettent et qu’ils insultent et proscrivent votre nom comme infâme, à cause du Fils de l’homme.

Réjouissez-vous ce jour-là et bondissez de joie, car voici, votre récompense est grande dans le ciel ; c’est en effet de la même manière que leurs pères traitaient les prophètes.

Mais malheureux, vous les riches : vous tenez votre consolation.

Malheureux, vous qui êtes repus maintenant : vous aurez faim. Malheureux, vous qui riez maintenant : vous serez dans le deuil et vous pleurerez.

Malheureux êtes-vous lorsque tous les hommes disent du bien de vous : c’est en effet de la même manière que leurs pères traitaient les faux prophètes.

Commentaire

Nous avons ici la version des béatitudes selon Luc (discours dans la plaine), qui fait miroir à celles de Matthieu 5,3-12 (discours sur la montagne). Elles ne sont pas dans les autres évangiles, on pense donc qu’elles viennent de la source Q commune à Luc et à Matthieu. Il ne s’agit pas d’un exercice créatif, on trouve de nombreuses béatitudes dans l’Ancien Testament :

Es 30,18 : Heureux ceux qui espèrent en Toi…

Es 30,19 : Peuple de Sion, tu ne pleureras plus…

Es 30,20 : Il vous donnera du pain dans la détresse, de l’eau dans l’oppression.

Dt 12,12 : Vous serez dans la Joie devant votre Dieu.

Ps 32,1-2 Heureux l’homme dont l’offense est enlevée.

Pr 3, 13 : Heureux qui a trouvé la sagesse.

Il s’agit de ce qu’on appelle les promesses eschatologiques qui consistent à promettre à ceux pour qui les choses ne vont pas bien sur terre que tout ira mieux demain au paradis, qu’il y aura un retournement des situations.

Le texte est plus court chez Luc (4 béatitudes et 4 menaces contre 9 béatitudes chez Luc). Les béatitudes sont plus factuelles chez Luc, qui fait une fixation sur l’argent ; chez Matthieu, le texte est plus édulcoré, on parle plus d’attitudes que de situations concrètes et on préfère la pauvreté du cœur à celle du porte-monnaie. Les exhortations successives « malheur à vous » ne sont pas des malédictions, mais plutôt une plainte, une lamentation.

On peut voir dans cette liste celle des recettes pour devenir un disciple véritable. Il n’est pas du tout certain que Jésus ait vraiment fait ce discours, mais il fait bien partie de la tradition juive qui devient de fait, celle des églises primitives. Si Jésus ne l’a pas dit, il ne l’aurait certainement pas renié non plus et il nous permet de bien mettre en valeur les différences de sensibilité entre Luc (axé sur le social) et Matthieu qui parle de la faim…de justice.

 

 

Calendrier

lunmarmerjeuvensamdim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
28      
       
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
       
Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.