Il y aura de la joie dans le ciel

Lc 15, 3-7
juin 24, 2022

Alors il leur dit cette parabole :

« Lequel d’entre vous, s’il a cent brebis et qu’il en perde une, ne laisse pas les quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert pour aller à la recherche de celle qui est perdue jusqu’à ce qu’il l’ait retrouvée ?

Et quand il l’a retrouvée, il la charge tout joyeux sur ses épaules, et, de retour à la maison, il réunit ses amis et ses voisins, et leur dit : “Réjouissez-vous avec moi, car je l’ai retrouvée, ma brebis qui était perdue ! ”

Je vous le déclare, c’est ainsi qu’il y aura de la joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se convertit, plus que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n’ont pas besoin de conversion.

Commentaire

Il faut se remettre les versets précédents : Les collecteurs d'impôts et les pécheurs s'approchaient tous de lui pour l'écouter. Et les Pharisiens et les scribes murmuraient ; ils disaient : « Cet homme-là fait bon accueil aux pécheurs et mange avec eux ! » C’est dans ce contexte que la scène se passe, entre ceux qui s’intéressent et ceux qui rouspètent. On comprend donc que la brebis égarée fait partie de ce groupe de publicains.

Il faut ensuite relire Ezéchiel au chapitre 34 : « cette bête perdue, je la chercherai, celle qui se sera écartée je la ferai revenir, celle qui aura une pate cassée je lui ferai un bandage, la malade je la fortifierai »

Quand à la joie, celle du berger est celle de Jésus, celle du ciel est la joie du Père. La joie est une pièce clef de l’évangile de Luc.

Jésus (Luc) s’engage contre la justice des pharisiens : est juste qui connaît la Torah. Pour Jésus, il s’agit de faux-justes. Est juste celui qui se convertit pour faire la volonté de Dieu. Le publicain s’intéresse plus que le pharisien qui roule les mécaniques. Luc nous décrit une communauté de chrétiens à Corinthe que l’on trouve aussi dans la 1ère lettre aux Corinthiens de Paul. Les gens se retrouvent pour manger ensemble mais ils passent leur temps à se disputer, ils ne se mélangent pas entre riches et pauvres, certains n'ont rien à manger et les autres ne partagent pas. L’important n’est donc pas tant le repas que les convives.

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.