Jésus et la vieille Anne

Lc 2, 36-40
décembre 30, 2021

Il y avait aussi une prophétesse, Anne, fille de Phanuel, de la tribu d’Aser. Elle était fort avancée en âge ; après avoir vécu sept ans avec son mari, elle était restée veuve et avait atteint l’âge de quatre-vingt-quatre ans. Elle ne s’écartait pas du temple, participant au culte nuit et jour par des jeûnes et des prières.

Survenant au même moment, elle se mit à célébrer Dieu et à parler de l’enfant à tous ceux qui attendaient la libération de Jérusalem.

Lorsqu’ils eurent accompli tout ce que prescrivait la loi du Seigneur, ils retournèrent en Galilée, dans leur ville de Nazareth.

Quant à l’enfant, il grandissait et se fortifiait, tout rempli de sagesse, et la faveur de Dieu était sur lui.

Commentaire

La seconde figure de la présentation au temple est Anne (qui n’est pas la mère de Marie), une parfaite « grenouille de bénitier » si j’ose dire, et même un peu plus puisque Luc nous la présente comme une veuve vouée à Dieu. Il exagère peut-être un peu, car on imagine mal une femme admise au temple la nuit…

On ne sait rien de ce qu’elle dit, ce qui nous laisse tous un peu perplexe. Vient-elle uniquement rétablir l’équilibre des genres après Syméon ?  Vient-elle nous dire que même les gens du temple connaissait le futur de Jésus ?

Nous ne sommes pas obligés de tout comprendre. L’important me semble-t-il est que le bébé se porte bien, qu’il est sage et que Dieu veille sur lui. Que demander de plus ?00

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.