La patrie du prophète

Lc 4, 16-30
septembre 4, 2023

Il vint à Nazara où il avait été élevé. Il entra suivant sa coutume le jour du sabbat dans la synagogue, et il se leva pour faire la lecture. On lui donna le livre du prophète Esaïe, et en le déroulant il trouva le passage où il était écrit :

L’Esprit du Seigneur est sur moi parce qu’il m’a conféré l’onction pour annoncer la Bonne Nouvelle aux pauvres. Il m’a envoyé proclamer aux captifs la libération et aux aveugles le retour à la vue, renvoyer les opprimés en liberté, proclamer une année d’accueil par le Seigneur.

Il roula le livre, le rendit au servant et s’assit ; tous dans la synagogue avaient les yeux fixés sur lui. Alors il commença à leur dire : « Aujourd’hui, cette écriture est accomplie pour vous qui l’entendez. »

Tous lui rendaient témoignage ; ils s’étonnaient du message de la grâce qui sortait de sa bouche, et ils disaient : « N’est-ce pas là le fils de Joseph ? »

Alors il leur dit : « Sûrement vous allez me citer ce dicton : “Médecin, guéris-toi toi-même.” Nous avons appris tout ce qui s’est passé à Capharnaüm, fais-en donc autant ici dans ta patrie. » Et il ajouta : « Oui, je vous le déclare, aucun prophète ne trouve accueil dans sa patrie. En toute vérité, je vous le déclare, il y avait beaucoup de veuves en Israël aux jours d’Elie, quand le ciel fut fermé trois ans et six mois et que survint une grande famine sur tout le pays ; pourtant ce ne fut à aucune d’entre elles qu’Elie fut envoyé, mais bien dans le pays de Sidon, à une veuve de Sarepta.

Il y avait beaucoup de lépreux en Israël au temps du prophète Elisée ; pourtant aucun d’entre eux ne fut purifié, mais bien Naamân le Syrien. »

Tous furent remplis de colère, dans la synagogue, en entendant ces paroles. Ils se levèrent, le jetèrent hors de la ville et le menèrent jusqu’à un escarpement de la colline sur laquelle était bâtie leur ville, pour le précipiter en bas.

Mais lui, passant au milieu d’eux, alla son chemin.

Commentaire

He bien nous voici dans Luc pour le début de la vie publique et du prêche de Jésus. Ce passage nous donne une excellente description du culte dans une synagogue, et Jésus y fait la lecture du chapitre 61 du livre d’Esaïe.

Petite leçon d’histoire juive. Tous les 7 ans se faisait une année de jachère. Tous les 50 ans (7 fois 7 ans), l’année de jachère était appelée année du Jubilé (Yovel), pour commémorer la fin de l’exil à Babylone. A cette occasion, on procède aussi à la remise des dettes, à l’affranchissement des esclaves, à la restitution des terres en concessions. Tout se trouve dans le Lévitique 25, 8-53. Cette année de Jubilé démarre à Yom Kippour, et on lit à cette occasion le livre d’Esaïe au chapitre 61. La coutume veut que les gens rentrent dans leur ville d’origine pour débuter cette année jubilaire.

On comprend mieux pourquoi Jésus se trouve à Nazareth : il y est pour débuter sa vie de prêche au début d’une année de Jubilé : on a donc tous les éléments pour un nouveau départ.

Le chapitre 61 d’Esaïe est dans le 3ème livre ; il conte la restauration du peuple d’Israël avec le retour d’exil et le rétablissement de Jérusalem comme lieu de culte principal. Cette restauration va se faire par l’intermédiaire d’un prophète qui aura l’image du serviteur souffrant.

Esaïe 61.1 « L'Esprit du Seigneur DIEU est sur moi. Le SEIGNEUR, en effet, a fait de moi un messie, il m'a envoyé porter joyeux message aux humiliés, panser ceux qui ont le cœur brisé, proclamer aux captifs l'évasion, aux prisonniers l'éblouissement, proclamer l'année de la faveur du SEIGNEUR, 58.6 Le jeûne que je préfère, n'est-ce pas ceci : dénouer les liens provenant de la méchanceté, détacher les courroies du joug, renvoyer libres ceux qui ployaient, bref que vous mettiez en pièces tous les jougs !

La prédication de Jésus est simple : c’est l’accomplissement de la prophétie d’Esaïe aujourd’hui, maintenant. Et Jésus va dire : voilà, je suis moi le prophète attendu.

On comprend que ce démarrage assez direct va générer une certaine incompréhension, suivie d’une réelle colère. Pour qui se prend-t ’il ?

Ça démarre donc, mais ça démarre plutôt mal.

Calendrier

lunmarmerjeuvensamdim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
       
  12345
2728     
       
28      
       
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
       
Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.