L’annonciation à Marie

Luc 1, 26-38
décembre 8, 2021

Le sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée du nom de Nazareth, à une jeune fille accordée en mariage à un homme nommé Joseph, de la famille de David ; cette jeune fille s’appelait Marie.

L’ange entra auprès d’elle et lui dit : « Sois joyeuse, toi qui as la faveur de Dieu, le Seigneur est avec toi. »  A ces mots, elle fut très troublée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation.

L’ange lui dit : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu.  Voici que tu vas être enceinte, tu enfanteras un fils et tu lui donneras le nom de Jésus.

Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut. Le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la famille de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. »

Marie dit à l’ange : « Comment cela se fera-t-il puisque je n’ai pas de relations conjugales ? »

L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint et sera appelé Fils de Dieu.

Et voici que Elisabeth, ta parente, est elle aussi enceinte d’un fils dans sa vieillesse et elle en est à son sixième mois, elle qu’on appelait la stérile, car rien n’est impossible à Dieu. »

Marie dit alors : « Je suis la servante du Seigneur. Que tout se passe pour moi comme tu me l’as dit ! » Et l’ange la quitta.

Commentaire

Ce qui est assez amusant est que Luc vient incorporer l’annonciation à Marie au beau milieu de l’histoire de Jean-Baptiste : sa mère, cousine de Marie, est tombée enceinte alors qu’elle était vieille et stérile, le même ange est venu dire cela au père Zacharie qui ne l’a pas cru et s’est retrouvé muet pour 9 mois. Luc met en parallèle l’histoire des deux cousins, en montrant bien les différences : Zacharie n’a pas cru alors que Marie a dit d’accord sans broncher, ce qui a fait d’elle la mère de Jésus. Jean-Baptiste baptisera dans l’eau et Jésus dans l’esprit. Chez Matthieu, l’ange est allé trouver Joseph comme on le verra un peu plus tard….

Il ne faut pas perdre de vue que nous sommes ici dans un récit complètement imaginaire, car la vie de Jésus a été racontée par ses disciples qui ne l’ont connu avant ses 30 ans. Mais quand Luc et Matthieu se sont lancés dans l’écriture de leurs évangiles, ils ont voulu écrire une biographie complète et concernant l’enfance de Jésus, ils ont (beaucoup) inventé. Et comme toujours, ils ont pour cela largement pioché dans les traditions anciennes d’anges qui parlent et de femmes stériles ou célibataires qui tombent enceintes de Dieu (ou de dieux). Dans ce cas la phrase « à Dieu rien n’est impossible » est tirée du livre de la Genèse (14,18) lorsque l’ange Gabriel vient annoncer à Sarah qu’elle va tomber enceinte.

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.