L’argent trompeur

Lc 16, 1-13
septembre 18, 2022

Puis Jésus dit à ses disciples : « Un homme riche avait un gérant qui fut accusé devant lui de dilapider ses biens. Il le fit appeler et lui dit : “Qu’est-ce que j’entends dire de toi ? Rends les comptes de ta gestion, car désormais tu ne pourras plus gérer mes affaires.”

Le gérant se dit alors en lui-même : “Que vais-je faire, puisque mon maître me retire la gérance ? Bêcher ? Je n’en ai pas la force. Mendier ? J’en ai honte. Je sais ce que je vais faire pour qu’une fois écarté de la gérance, il y ait des gens qui m’accueillent chez eux.”

Il fit venir alors un par un les débiteurs de son maître et il dit au premier : “Combien dois-tu à mon maître ? ”Celui-ci répondit : “Cent jarres d’huile.” Le gérant lui dit : “Voici ton reçu, vite, assieds-toi et écris cinquante.”

Il dit ensuite à un autre : “Et toi, combien dois-tu ? ” Celui-ci répondit : “Cent sacs de blé.” Le gérant lui dit : “Voici ton reçu et écris quatre-vingts.”

Et le maître fit l’éloge du gérant trompeur, parce qu’il avait agi avec habileté. En effet, ceux qui appartiennent à ce monde sont plus habiles vis-à-vis de leurs semblables que ceux qui appartiennent à la lumière.

Eh bien ! moi, je vous dis : faites-vous des amis avec l’Argent trompeur pour qu’une fois celui-ci disparu, ces amis vous accueillent dans les demeures éternelles.

Celui qui est digne de confiance pour une toute petite affaire est digne de confiance aussi pour une grande ; et celui qui est trompeur pour une toute petite affaire est trompeur aussi pour une grande.

Si donc vous n’avez pas été dignes de confiance pour l’Argent trompeur, qui vous confiera le bien véritable ?

Et si vous n’avez pas été dignes de confiance pour ce qui vous est étranger, qui vous donnera ce qui est à vous ?

Aucun domestique ne peut servir deux maîtres : ou bien il haïra l’un et aimera l’autre, ou bien il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et l’Argent.

Commentaire

On a tous bien compris que Luc n’aimait pas l’argent, ni ceux qui en ont. Dans ce passage, Luc nous dépeint deux mondes absolument séparés : celui des hommes et de l’argent, celui de la spiritualité et de Dieu. Appelant ce dernier le monde de la lumière, on comprend bien que le monde de l’argent devient celui de la corruption, de l’abus et de l’avidité.

Luc reconnaît que l’homme peut être habile, cad compétent dans le domaine de l’argent. Et la maître du gérant trompeur reconnait ses capacités, dans le monde de l’argent. Et Jésus d’insister : faites-vous des amis grâce à cet argent trompeur car il ne va pas durer très longtemps, et si ces amis peuvent vous offrir la vie éternelle, allez-y.

Mais attention, honnête dans le monde de l’argent veut dire honnête dans le monde de la foi (la grande affaire). Malhonnête en affaire, alors le Seigneur hésitera à vous confier son trésor.

Concernant la rectitude, Jésus ne badine pas. Il n’y a pas de Dr. Jekyll et de Mr. Hyde chez lui.

Et pour Luc, c’est Dieu ou l’argent. Aimer l’un signifie haïr l’autre.

Matthieu est quand même plus compréhensif !

Calendrier

lunmarmerjeuvensamdim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
28      
       
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
       
Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.