Le Cantique de Zacharie

Lc 1, 67-79
décembre 24, 2021

Zacharie, son père, fut rempli de l’Esprit Saint et il prophétisa en ces termes :

« Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël, parce qu’il a visité son peuple, accompli sa libération, et nous a suscité une force de salut dans la famille de David, son serviteur.

C’est ce qu’il avait annoncé par la bouche de ses saints prophètes d’autrefois : un salut qui nous libère de nos ennemis et des mains de tous ceux qui nous haïssent.

Il a montré sa bonté envers nos pères et s’est rappelé son alliance sainte, le serment qu’il a fait à Abraham notre père : il nous accorderait, après nous avoir arrachés aux mains des ennemis, de lui rendre sans crainte notre culte dans la piété et la justice sous son regard, tout au long de nos jours.

Et toi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut, car tu marcheras par devant sous le regard du Seigneur, pour préparer ses routes, pour donner à son peuple la connaissance du salut par le pardon des péchés.

C’est l’effet de la bonté profonde de notre Dieu : grâce à elle nous a visités l’astre levant venu d’en haut. Il est apparu à ceux qui se trouvent dans les ténèbres et l’ombre de la mort, afin de guider nos pas sur la route de la paix. »

Commentaire

Ce passage est appelé le Cantique de Zacharie Benedictus, il fait partie des grandes envolée lyriques de Luc le poète, au même titre que le Magnificat de Marie, le Gloria ou le cantique de Siméon. On y retrouve de très nombreux passages de l’Ancien Testament pour l’annonce d’un messie de la famille de David, le Seigneur viendra nous visiter pour nous libérer de la nuit, des oppresseurs, des ennemis et de la mort. Jean dans son rôle d’annonceur, la voix qui crie dans le désert…La paix dans ce passage signifie la plénitude de la vie.

Bref, on comprend bien que Zacharie le prêtre a recouvré la parole…

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.