Le démon muet

Lc 11, 15-26
octobre 13, 2023

Il chassait un démon muet. Or, une fois le démon sorti, le muet se mit à parler et les foules s’émerveillèrent. Mais quelques-uns d’entre eux dirent : « C’est par Béelzéboul, le chef des démons, qu’il chasse les démons. »  D’autres, pour le mettre à l’épreuve, réclamaient de lui un signe qui vienne du ciel.

Mais lui, connaissant leurs réflexions, leur dit : « Tout royaume divisé contre lui-même court à la ruine et les maisons s’y écroulent l’une sur l’autre. Si Satan aussi est divisé contre lui-même, comment son royaume se maintiendra-t-il ? … puisque vous dites que c’est par Béelzéboul que je chasse les démons.

Et si c’est par Béelzéboul que moi, je chasse les démons, vos disciples, par qui les chassent-ils ? Ils seront donc eux-mêmes vos juges. Mais si c’est par le doigt de Dieu que je chasse les démons, alors le Règne de Dieu vient de vous atteindre.

Quand l’homme fort avec ses armes garde son palais, ce qui lui appartient est en sécurité. Mais que survienne un plus fort qui triomphe de lui, il lui prend tout l’armement en quoi il mettait sa confiance, et il distribue ses dépouilles.

Qui n’est pas avec moi est contre moi et qui ne rassemble pas avec moi disperse.

Lorsque l’esprit impur est sorti d’un homme, il parcourt les régions arides en quête de repos ; comme il n’en trouve pas, il se dit : “Je vais retourner dans mon logis, d’où je suis sorti.” A son arrivée, il le trouve balayé et mis en ordre. Alors il va prendre sept autres esprits plus mauvais que lui ; ils y entrent et s’y installent ; et le dernier état de cet homme devient pire que le premier. »

Commentaire

Ce texte n’est certes pas facile à lire et à comprendre aujourd’hui, mais il convient de le considérer comme étant un texte qui présente une forte probabilité d’avoir été prononcé par Jésus selon les spécialistes de l’analyse historico-critique. Satan et le démon faisaient partie des religions mésopotamiennes anciennes (entre -4.000 et -1.000), puis on en parle plus dans l’Ancien Testament ; Satan réapparait dans le livre de Tobie et l’obsession démoniaque devient courante au temps de Jésus. Il est vrai qu’à cette époque, on ne faisait pas vraiment de différence entre les maladies et les dérangements démoniaques, les guérisons et les exorcismes vont de pair. Les disciples de Jésus, comme plus tard ceux de Luc, vont devoir lutter pour se défendre de l’accusation de magie et de magiciens, cad d’escrocs ou de membres de forces occultes liées au démon.

La première défense est l’affirmation un peu bizarre que si Jésus est un démon, alors en expulsant le démon muet il serait en train de démarrer une guerre interne au sein des démons, ce qui conduirait à leur extinction. Devant la bêtise de cette hypothèse, le public peut conclure que celui qui lutte contre les démons ne peut être un démon.

Le deuxième argument met en cause la relation des pharisiens avec les exorcistes juifs qui étaient nombreux à l’époque : ce que vous dites de moi comme exorciste pourrait parfaitement bien s’adapter à vos exorcistes. Comment pourraient-ils réagir ?

Le troisième argument développé par l’expression du « doigt de Dieu » (Exode 8,15) est la mise en valeur d’une idée importante pour Jésus qui est l’imminence du Royaume, un point d’opposition entre juifs et chrétiens. Luc développera plusieurs fois cette notion de proximité, temporelle et géographique, du Royaume de Dieu. L’appel à l’unité sera vain bien entendu.

L’homme fort est Satan, l’homme plus fort est Dieu, le vocabulaire est emprunté à Esaïe pour montrer que Dieu toujours sera vainqueur.

Le dernier paragraphe évoque la rechute du malade, dans ce cas, de l’exorcisé. Le message est que chasser le démon ne suffit pas, nettoyer l’espace n’est pas suffisant, encore faut-il qu’il ne soit pas laissé vide et sans défense. Être libéré du démon ne suffit pas, encore faut-il être habité par Dieu pour que la guérison soit complète et irréversible.

Pour nous qui ne pratiquons pas le démon tous les jours, il est un peu difficile de rentrer dans ce texte, car nous avons du mal à imaginer la vie des hommes comme le théâtre de la lutte du bien et du mal personnifiés. Mais avec un peu d’imagination, on se rend compte que Jésus envoie de nombreux messages à ses disciples ; hier encore, il nous parlait de prier Dieu pour nous envoyer l’Esprit Saint. Ne serait-ce pas lui le plus fort qui va venir terrasser et lier l’homme fort qui règne sur le monde ?

Calendrier

lunmarmerjeuvensamdim
22232425262728
293031    
       
  12345
2728     
       
28      
       
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
       
Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.