Le juge sans justice

Lc 18, 1-8
novembre 12, 2022

Jésus leur dit une parabole sur la nécessité pour eux de prier constamment et de ne pas se décourager.

Il leur dit : « Il y avait dans une ville un juge qui n’avait ni crainte de Dieu ni respect des hommes. Et il y avait dans cette ville une veuve qui venait lui dire : “Rends-moi justice contre mon adversaire.”

Il s’y refusa longtemps. Et puis il se dit : “Même si je ne crains pas Dieu ni ne respecte les hommes, eh bien ! parce que cette veuve m’ennuie, je vais lui rendre justice, pour qu’elle ne vienne pas sans fin me casser la tête.” »

Le Seigneur ajouta : « Ecoutez bien ce que dit ce juge sans justice.

Et Dieu ne ferait pas justice à ses élus qui crient vers lui jour et nuit ? Et il les fait attendre ! Je vous le déclare : il leur fera justice bien vite. Mais le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? »

Commentaire

Ce message était probablement à côté de l’autre passage de Luc 11, l’ami qui frappe à notre porte au milieu de la nuit et à qui l’on ouvre pour qu’il arrête de nous importuner.

Le message est clair : il faut prier constamment et ne pas se décourager. Si un juge sans justice finit par juger, alors il va de soi que le juge de la justice viendra aussi juger.

L’attente des chrétien de la parousie (cad le retour du Christ parmi nous) est tout-à-fait semblable à celle des juifs à propos du messie. Cette attente sans fin, les juifs l’ont d’ailleurs complètement intégrée à leur vie, à leur foi, à leur prière, à leur humour aussi. Par exemple le Psaume 44 et le message à Dieu. « réveilles-toi ! Pourquoi dors-tu ? Sors de ton sommeil, ne rejette pas sans fin ! ». Mais aussi cette complainte de Zacharie : « Seigneur Tout-puissant, jusqu’à quand tarderas-tu à prendre en pitié Jérusalem ? »

Il est fort probable que les chrétiens n’aient pas eu le même sens de l’humour, en tout cas dans les années 80. Il est même fort possible qu’ils se soient moqués de l’attente interminable vécue par leurs collègues juifs qui préfèrent continuer d’attendre plutôt que de reconnaître le messie en la figure de Jésus.

Mais voilà. En 80, Jésus n’est toujours pas revenu, et en 2022 non plus. On sait que quand il sera là, tout se fera très vite, comme l’éclair. Mais en attendant l’orage, le temps passe, et l’espoir s’amenuise.

Je ne sais ce que Luc pensait en écrivant ces phrases…

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.