Le tombeau des prophètes

Lc 11, 47-54
octobre 13, 2022

Malheureux, vous qui bâtissez les tombeaux des prophètes, alors que ce sont vos pères qui les ont tués. Ainsi vous témoignez que vous êtes d’accord avec les actes de vos pères, puisque, eux, ils ont tué les prophètes, et vous, vous bâtissez leurs tombeaux.

C’est pourquoi la Sagesse de Dieu elle-même a dit : je leur enverrai des prophètes et des apôtres ; ils en tueront et persécuteront, afin qu’il soit demandé compte à cette génération du sang de tous les prophètes qui a été versé depuis la fondation du monde, depuis le sang d’Abel jusqu’au sang de Zacharie qui a péri entre l’autel et le sanctuaire. Oui, je vous le déclare, il en sera demandé compte à cette génération.

Malheureux êtes-vous, légistes, vous qui avez pris la clé de la connaissance : vous n’êtes pas entrés vous-mêmes, et ceux qui voulaient entrer, vous les en avez empêchés.

Quand il fut sorti de là, les scribes et les Pharisiens se mirent à s’acharner contre lui et à lui arracher des réponses sur quantité de sujets, lui tendant des pièges pour s’emparer d’un de ses propos. 

Commentaire

Un bon prophète est un prophète mort, dont on a pu vérifier la réalisation de la prophétie. Un bon prophète doit mourir à Jérusalem, la ville sainte, la ville du temple. Le problème est qu’un bon prophète ne peut être enterré à Jérusalem, car on a décidé qu’on ne pouvait laisser des cadavres par définition impurs dans la ville sainte. Et c’est probablement aux alentours des années 60 que l’on a procédé au transport des tombes de certains prophètes qui étaient à l’intérieur de la ville vers l’extérieur, le Mont des Oliviers, la montagne du Temple ou la vallée du Cédron.

La vie de prophète se termine de façon très variable selon la bible : Abraham meurt heureux à 175 ans, Moïse à 120 ans sur le Mont Nebo, Josué à 110 ans…D’autres ont une fin un peu plus compliquée, car le peuple n’aime pas beaucoup les oiseaux de malheur. En général, les juifs mettront du temps à reconnaître dans les écrits des prophètes le caractère saint de leurs prophéties.

La construction de tombeaux dont parlent Luc et Matthieu concerne effectivement le transfert des cendres de Jérusalem vers l’extérieur de l’enceinte, en particulier des rois et des prophètes de la maison de David. Les spécialistes ont identifiés 3 prophètes susceptibles d’être ceux nommés par Jésus. Il y aurait Zacharie fils de Joad, qui aurait été lapidé à l’entrée du temple (2 Ch 24,22), sur ordre du roi Joas de Judée. Il y aurait Ouria, fils de Schemaya, tué par le roi Yoyaqim. Il pourrait y avoir aussi Isaïe, qui aurait été scié en deux dans l’arbre où il se cachait, sur ordre du roi Massamé.

Nous allons éviter d’entrer dans le détail des découvertes archéologiques de Jérusalem, mais il est vrai qu’il existe un tombeau appelé tombeau des prophètes, dans la vallée du Cédron, au pied du cimetière du Mont des Oliviers. Personne n’est bien certain de savoir qui repose à l’intérieur. Jésus cite Abel comme le premier des prophète (il aurait essayé de convaincre Caïn que Dieu était juste), puis le Zacharie lapidé comme le dernier des prophètes assassinés. Sur le fond il est vrai que certains juifs construisent en l’an 60 de magnifiques tombeaux pour ceux que leurs ancêtres ont combattus.

Dans ce dernier texte 2Ch 24, on trouve la phrase suivante « que le Seigneur voie et qu’il exige des comptes ». Nous y voilà.

La clef de la connaissance est une expression biblique que l’on retrouve dans le symbole des clefs du paradis de St. Pierre. On considère que seule la connaissance mène à Dieu, et c’est tout le sens de la remise des clefs aux gardiens de la religion.

Comme nous l’avions déjà entrevu, Luc bouffe du curé, en tout cas du scribe.

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.