Les poussins de Jérusalem

Lc 13, 31-35
octobre 27, 2022

A cet instant, quelques Pharisiens s’approchèrent et lui dirent : « Va-t’en, pars d’ici, car Hérode veut te faire mourir. »

Il leur dit : Allez dire à ce renard : Voici, je chasse les démons et j’accomplis des guérisons aujourd’hui et demain, et le troisième jour c’est fini. Mais il me faut poursuivre ma route aujourd’hui et demain et le jour suivant, car il n’est pas possible qu’un prophète périsse hors de Jérusalem.

Jérusalem, Jérusalem, toi qui tues les prophètes et lapides ceux qui te sont envoyés, que de fois j’ai voulu rassembler tes enfants comme une poule rassemble sa couvée sous ses ailes, et vous n’avez pas voulu.

Eh bien ! elle va vous être abandonnée, votre maison. Et je vous le dis, vous ne me verrez plus jusqu’à ce que vienne le temps où vous direz : Béni soit, au nom du Seigneur, celui qui vient !

Commentaire

Jésus n’a pas peur d’Hérode Antipas qu’il compare à un renard plus qu’à un lion, l’exemple même de l’animal dangereux pour les juifs. Il doit faire sa mission, il la fera. Et quoiqu’il en coûte, comme on dit aujourd’hui, il parviendra à Jérusalem.

La seconde partie est commune avec Matthieu, mais déplacée dans l’ordre du livre par rapport à Matthieu qui place cette complainte après la passion (on comprend mieux la lapidation). On se souvient de la liste des prophètes éliminé de Abel à Zacharie

Il semble que Luc à la fin ne soit pas si pessimiste quant à la conversion de Jérusalem. La suite lui donnera tord…

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.