L’Immaculata

Lc 1, 26-38
décembre 8, 2022

Le sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée du nom de Nazareth, à une jeune fille accordée en mariage à un homme nommé Joseph, de la famille de David ; cette jeune fille s’appelait Marie.

L’ange entra auprès d’elle et lui dit : « Sois joyeuse, toi qui as la faveur de Dieu, le Seigneur est avec toi. »  A ces mots, elle fut très troublée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation.

L’ange lui dit : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas être enceinte, tu enfanteras un fils et tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut. Le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la famille de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. »

Marie dit à l’ange : « Comment cela se fera-t-il puisque je n’ai pas de relations conjugales ? » L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint et sera appelé Fils de Dieu.

Et voici que Elisabeth, ta parente, est elle aussi enceinte d’un fils dans sa vieillesse et elle en est à son sixième mois, elle qu’on appelait la stérile, car rien n’est impossible à Dieu. »

Marie dit alors : « Je suis la servante du Seigneur. Que tout se passe pour moi comme tu me l’as dit ! » Et l’ange la quitta.

Commentaire

Ce passage est un must le 8 décembre, jour de L’immaculée conception de la Vierge Marie. L’ange Gabriel est déjà passé chez Zacharie pour lui annoncer que sa femme Elisabeth allait être enceinte, alors qu’elle est déjà d’un âge très avancé. Zacharie n’a pas cru et deviendra muet jusqu’à la naissance de Jean-Baptiste. Marie est jeune certes, elle est mariée mais n’habite pas encore avec son mari…elle a des doutes sur sa capacité à faire un bébé sans avoir de relations « conjugales ». Mais elle accepte les explications de l’ange, ce que je ne suis pas sûr que j’aurais fait à sa place.

Rappelons encore une fois que ces textes de l’enfance de Jésus sont imaginaires, de purs romans. Jésus n’a commencé sa vie publique qu’à l’âge de 30 ans, personne ne le connaissait auparavant. Certes Marie, sa mère, a pu raconter quelques détails aux apôtres, mais il est douteux qu’elle est beaucoup parlé de sa vie intime. C’est l’occasion en revanche pour Luc de bâtir un roman basé sur les textes de l’ancien Testament qui sont foison dans ce passage.

L’Immaculée Conception de la Vierge Marie, que nous fêtons aujourd’hui, est un dogme apparu au 4ème siècle et formalisé en 1854 par le Pape Pie IX. Cela n’a rien à voir avec la conception virginale de Jésus, même si c’est bien ce qu’on a tous en tête. L’Immaculée Conception veut dire que Marie n’a pas connu le péché, jamais. L’idée étant que Dieu ne peut pas naître du péché…Tout cela est très compliqué, en tout cas beaucoup trop compliqué pour moi. Et surtout, c’est une question de dogme, d’église (catholiques, orthodoxes et protestants ne s’accordent pas sur ces sujets-là). Dans l’évangile, le terme grec utilisé par Luc est « parthenos », jeune fille à marier, ce qui n’est pas un très bon choix puisqu’ensuite il indique que Marie était déjà mariée ! Il ne s’agit en tout cas pas d’un adjectif morphologique ni physiologique, et pour ceux qui doutent encore, sachez qu’une jeune fille de bonne famille à cette époque était certainement vierge.

Pour les garçons qui hésitent encore à se marier, il est bon de savoir que le rôle du mari dans le tradition juive est de « nourrir sa femme, de la vêtir et de la satisfaire au niveau des rapports conjugaux ». Il est donc important de faire un bon choix…

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.