L’introduction de Luc

Lc 1, 1-4 ; 4, 14-21
janvier 23, 2022

Puisque beaucoup ont entrepris de composer un récit des événements accomplis parmi nous, d’après ce que nous ont transmis ceux qui furent dès le début témoins oculaires et qui sont devenus serviteurs de la parole, il m’a paru bon, à moi aussi, après m’être soigneusement informé de tout à partir des origines, d’en écrire pour toi un récit ordonné, très honorable Théophile, afin que tu puisses constater la solidité des enseignements que tu as reçus.

Alors Jésus, avec la puissance de l’Esprit, revint en Galilée, et sa renommée se répandit dans toute la région.

Il enseignait dans leurs synagogues et tous disaient sa gloire.

Il vint à Nazareth où il avait été élevé. Il entra suivant sa coutume le jour du sabbat dans la synagogue, et il se leva pour faire la lecture. On lui donna le livre du prophète Esaïe, et en le déroulant il trouva le passage où il était écrit :

L’Esprit du Seigneur est sur moi parce qu’il m’a conféré l’onction pour annoncer la Bonne Nouvelle aux pauvres. Il m’a envoyé proclamer aux captifs la libération et aux aveugles le retour à la vue, renvoyer les opprimés en liberté, proclamer une année d’accueil par le Seigneur.

Il roula le livre, le rendit au servant et s’assit ; tous dans la synagogue avaient les yeux fixés sur lui.

Alors il commença à leur dire : « Aujourd’hui, cette écriture est accomplie pour vous qui l’entendez. »

Commentaire

Je ne sais pas trop pourquoi l’église a décidé de joindre ces deux passages de Luc aujourd’hui. Le deuxième paragraphe nous l’avons lu il y a peu de temps, Jésus qui annonce à sa communauté d’origine qu’il est le messie et qu’il vient pour sauver le monde.

La première partie est le tout début de l’évangile de Luc, qu’il présente comme une lettre à un certain Théophile, et dans laquelle il explique qu’il veut raconter ce qu’on lui a transmis de manière rigoureuse et détaillée, et uniquement des choses vraies. Luc se veut être un conteur sérieux, un historien de la vérité, une voix crédible de scientifique.

Il continuera sa lettre à Théophile dans les Actes des apôtres, car Luc a choisi de rédiger son histoire de Jésus en deux livres distincts.

Théophile en grec, celui qui aime Dieu.

Luc, et moi-même en fait, cherchons à faire de vous des théophiles convaincus !

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.