On l’appellera Jean

Lc 1, 57-66
décembre 23, 2021

Pour Elisabeth arriva le temps où elle devait accoucher et elle mit au monde un fils. Ses voisins et ses parents apprirent que le Seigneur l’avait comblée de sa bonté et ils se réjouissaient avec elle.

Or, le huitième jour, ils vinrent pour la circoncision de l’enfant et ils voulaient l’appeler comme son père, Zacharie. Alors sa mère prit la parole : « Non, dit-elle, il s’appellera Jean. »

Ils lui dirent : « Il n’y a personne dans ta parenté qui porte ce nom. » Et ils faisaient des signes au père pour savoir comment il voulait qu’on l’appelle.

Il demanda une tablette et écrivit ces mots : « Son nom est Jean » ; et tous furent étonnés.

A l’instant sa bouche et sa langue furent libérées et il parlait, bénissant Dieu.

Alors la crainte s’empara de tous ceux qui habitaient alentour ; et dans le haut pays de Judée tout entier on parlait de tous ces événements. Tous ceux qui les apprirent les gravèrent dans leur cœur ; ils se disaient : « Que sera donc cet enfant ? » Et vraiment la main du Seigneur était avec lui.

Commentaire

Quelle pagaille chez les Zacharie !!! On a du mal à imaginer :

L’ange Gabriel qui vient dire à Zacharie qu’il va être père, et pour ne pas y avoir cru, le voilà qui devient muet ! Elizabeth, âgée et stérile, tombe effectivement enceinte et accouche d’un garçon ! Et la voilà qui décide de ne pas lui donner le nom du grand-père mais plutôt un nom inconnu dans la famille ! Et Zacharie qui donne le même nom, et qui du coup, retrouve la parole !

Avouez qu’il y a de quoi en perdre son araméen…

Alors c’est un peu normal que devant un tel bazar les gens se demandent ce qui va bien pouvoir se passer ensuite, parce que si la question du devenir se pose pour tous les bébés du monde, il est évident que la vie de celui-ci démarre en fanfare. Et on verra au cours des prochains épisodes que Jean le baptiste va avoir un très grand rôle, puisque c’est à lui qu’incombe d’annoncer Jésus comme envoyé de Dieu. Certes il ne fera pas fortune, avec une vie d’ascète « mangeur de sauterelles » au bord du Jourdain ; mais il aura baptisé beaucoup de monde, y compris Jésus, un baptême de conversion pour le pardon des péchés et en annonçant un jugement dernier qui règlerait le compte d’un certain nombre de corrompus. Il aurait beaucoup agacé Hérode Antipas, auquel il reprochait d’avoir épousé Hérodiade, la femme de son frère : La légende raconte que la fille d’Hérodiade (Salomé ?) aurait gagné sa tête pour avoir bien dansé…il est en tout cas certain que la représentation de sa tête sur un plateau aura inspiré les plus grands peintres.

A noter que l’on parle de Jean-Baptiste dans le Coran, comme un des prophètes d’Allah.

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.