Questions d’argent

Lc 12, 13-21
octobre 23, 2023

Du milieu de la foule, quelqu’un dit à Jésus : « Maître, dis à mon frère de partager avec moi notre héritage. » Jésus lui dit : « Qui m’a établi pour être votre juge ou pour faire vos partages ? » Et il leur dit : « Attention ! Gardez-vous de toute avidité ; ce n’est pas du fait qu’un homme est riche qu’il a sa vie garantie par ses biens. »

Et il leur dit une parabole : « Il y avait un homme riche dont la terre avait bien rapporté. Et il se demandait : “Que vais-je faire ? car je n’ai pas où rassembler ma récolte.” Puis il se dit : “Voici ce que je vais faire : je vais démolir mes greniers, j’en bâtirai de plus grands et j’y rassemblerai tout mon blé et mes biens.” Et je me dirai à moi-même : “Te voilà avec quantité de biens en réserve pour de longues années ; repose-toi, mange, bois, fais bombance.”

Mais Dieu lui dit : “Insensé, cette nuit même on te redemande ta vie, et ce que tu as préparé, qui donc l’aura ? ” Voilà ce qui arrive à celui qui amasse un trésor pour lui-même au lieu de s’enrichir auprès de Dieu. »

Commentaire

Nous retrouvons Jésus face à la foule qui doit faire un choix entre pharisiens et disciples. Le sujet a changé : nous passons en un instant du choix de la foi et des risques encourus pour la proclamation de celle-ci à la question de l’argent. On se souvient que Luc, homme cultivé et brillant, vient d’un milieu aisé et vit au sein d’une communauté plutôt à l’aise. Dans son évangile, Luc va devoir assez souvent rappeler à ses camarades l’importance de la distribution de ses biens vers les pauvres et vers les petits, car il sent bien que ce n’est pas l’aspect le plus naturel de la pratique de ses amis. Luc veut éduquer un juste rapport à l’argent.

La tradition juive de l’héritage est qu’il existe bien une répartition des biens du décédé, le fils aîné recevant double part mais devant assurer l’existence des veuves et des enfants de la famille. Mais cette même tradition montre que les familles vont tenter de ne pas faire de séparation et de maintenir l’héritage en commun (troupeau, terre, …). Demander sa part n’est pas interdit (on se souvient du fils prodigue), mais c’est plutôt mal vu. Et Jésus qui refuse de jouer le rôle du rabbin traditionnel, épouse cette vision de la vie en indivision (qui sera d’ailleurs le modèle des premières communautés chrétiennes). Jésus tient à affirmer la priorité du partage sur la division, et Luc sous-entend que si l’homme vient demander de l’aide à un tiers, c’est parce qu’en fait il en veut plus que ce que le droit habituel voudrait bien lui donner.

La parabole n’a pas forcément la même origine que les versets précédents, mais elle met bien en valeur le fond du discours. Cet homme seul en lui-même (l’argent isole) ne pense pas à l’envie du Royaume, il est habité par la peur de manquer. Cette philosophie était tout-à-fait dans les mœurs grecs de l’époque : le Carpe Diem. « Mange, bois et fais l’amour avant la mort » était une sagesse populaire. Ce que relève Luc, c’est que cet homme ne pense pas à la crainte de Dieu, ni ne pense aux autres ; il est dénué de quelconque préoccupation éthique et s’est enfermé dans un égocentrisme insensé. Luc le dit clairement : on peut être propriétaire de tout, sauf de sa vie.

Ce texte a une dimension théologique en plus de son caractère moral, voir éthique : la mort de l’homme va arriver bien avant la parousie. Il faut donc que l’homme vive en pensant à l’après et mette dès aujourd’hui en œuvre les enseignements du Seigneur.

Luther va dire qu’être riche, c’est avoir la foi et que cette richesse du Royaume est donnée par Dieu, ce qui ne doit pas empêcher l’homme de chercher la richesse du royaume de l’argent : sa foi la lui fera distribuer.

Bon, ce n’est pas tout-à-fait ce que dit Luc.

Calendrier

lunmarmerjeuvensamdim
     12
17181920212223
24252627282930
       
  12345
2728     
       
28      
       
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
       
Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.