Zachée rembourse 4 fois

Lc 19, 1-10
octobre 30, 2022

Entré dans Jéricho, Jésus traversait la ville.

Survint un homme appelé Zachée ; c’était un chef des collecteurs d’impôts et il était riche. Il cherchait à voir qui était Jésus, et il ne pouvait y parvenir à cause de la foule, parce qu’il était de petite taille.

Il courut en avant et monta sur un sycomore afin de voir Jésus qui allait passer par là.

Quand Jésus arriva à cet endroit, levant les yeux, il lui dit : « Zachée, descends vite : il me faut aujourd’hui demeurer dans ta maison. »

Vite Zachée descendit et l’accueillit tout joyeux. Voyant cela, tous murmuraient ; ils disaient : « C’est chez un pécheur qu’il est allé loger. »

Mais Zachée, s’avançant, dit au Seigneur : « Eh bien ! Seigneur, je fais don aux pauvres de la moitié de mes biens et, si j’ai fait tort à quelqu’un, je lui rends le quadruple. »

Alors Jésus dit à son propos : « Aujourd’hui, le salut est venu pour cette maison, car lui aussi est un fils d’Abraham. En effet, le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. »

Commentaire

Magnifique passage de Luc qui ressemble un peu à l’appel de Lévi (Lc 5,27-32) ; mais cette fois-ci, Luc nous donne un exemple de conversion immédiate. Et pourtant, Zachée est juif !

Le prix de la compensation à payer pour un vol est un discours récurrent dans l’Ancien Testament, avec très peu de ressemblances d’un texte à l’autre. En Exode 22, si la bête volée est retrouvée vivante, il faut doubler la mise et rendre 2 bêtes. En Lévitique 5 et en Nombres 5, il faut rembourser l’unité plus un cinquième.  En Exode 21, ce sont 5 bœufs pour 1 bœuf volé et 4 moutons pour 1 mouton volé. Zachée fait ici une proposition généreuse qui correspond à la loi romaine. Une générosité qui provient du pardon reçu de Dieu (comme la pécheresse en Luc 7,47, celui à qui on pardonne montre de l’amour).

On remarquera que Luc ne fait aucun commentaire sur la richesse de Zachée.  On comprend pourtant assez bien d’où vient l’argent de ce Zachée 3 x P (petit, pêcheur et publicain). Ce qui compte pour Luc, c’est ce que chacun fait de son bien, de son argent.

En tout cas cette fois-ci…

Nous verrons le 15/11 prochain pourquoi ce texte est une pièce maîtresse de l’évangile de Luc. A dans 15 jours donc…ou à demain si vous préférez.

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.