Des hommes, des pains et des poissons perdus au désert

Mc 8, 1-10
février 11, 2023

En ces jours-là, comme il y avait de nouveau une grande foule et qu’elle n’avait pas de quoi manger, Jésus appelle ses disciples et leur dit : « J’ai pitié de cette foule, car voilà déjà trois jours qu’ils restent auprès de moi et ils n’ont pas de quoi manger. Si je les renvoie chez eux à jeun, ils vont défaillir en chemin, et il y en a qui sont venus de loin. »

Ses disciples lui répondirent : « Où trouver de quoi les rassasier de pains, ici dans un désert ? »

Il leur demandait : « Combien avez-vous de pains ? » — « Sept », dirent-ils.

Et il ordonne à la foule de s’étendre par terre. Puis il prit les sept pains et, après avoir rendu grâce, il les rompit et il les donnait à ses disciples pour qu’ils les offrent. Et ils les offrirent à la foule.

Ils avaient aussi quelques petits poissons. Jésus prononça sur eux la bénédiction et dit de les offrir également.

Ils mangèrent et furent rassasiés. Et l’on emporta les morceaux qui restaient : sept corbeilles ; or ils étaient environ quatre mille. Puis Jésus les renvoya ; et aussitôt il monta dans la barque avec ses disciples et se rendit dans la région de Dalmanoutha.

Commentaire

C’est la 2ème multiplication de pains chez Marc, la 1ère est en Mc 6,30-44 mais n’a pas été lue cette année. On en aura 2 chez Matthieu, mais une seule chez Luc comme chez Jean.

Dieu nourrit son peuple, comme dans 2 Rois 4, 42-44, dans lequel Élisée nourrit 100 personnes avec 20 pains d’orge « on mangera et il y aura des restes ». Il y aura aussi la manne dans le désert et le passage de bandes d’oiseaux.

Nous avons maintenant la version évangile, dont on ne peut dire si elle s’est vraiment réalisée ou si elle n’est que le rafraîchissement de l’histoire d’Élisée. On ne parle probablement que d’un seul évènement, mais raconté de deux façons différentes pour deux communautés différentes. La 1ère en Marc 6 se passe en Galilée et elle est destinée aux chrétiens d’origine juive (les 12 paniers pouvant rappeler les 12 tribus d’Israël ainsi que le frêle esquif de Moïse dans les roseaux du Nil). La seconde en Marc 8 se passe en terre païenne et elle est destinée aux chrétiens d’origine païenne grecque, le chiffre 7 nous rappelant le livre des Actes Ac 6, 1-6 : « En ces jours-là, le nombre des disciples augmentait, et les Hellénistes se mirent à récriminer contre les Hébreux parce que leurs veuves étaient oubliées dans le service quotidien. Les Douze convoquèrent alors l'assemblée plénière des disciples et dirent : « Il ne convient pas que nous délaissions la parole de Dieu pour le service des tables. Cherchez plutôt parmi vous, frères, sept hommes de bonne réputation, remplis d'Esprit et de sagesse, et nous les chargerons de cette fonction. »

5.000 hommes en Marc 6, 4.000 seulement en Marc 8, mais dans ce dernier passage, une allusion à peine masquée au repas eschatologique de Jésus. Ce qui marche chez les juifs, marche aussi chez les paiens. C’est aussi le message de cette compilation des deux versions différentes qui co-existaient dans les communautés chrétiennes primitives.

Calendrier

lunmarmerjeuvensamdim
22232425262728
293031    
       
  12345
2728     
       
28      
       
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
       
Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.