Dure cataracte

Mc 8, 22-26
février 15, 2023

Ils arrivent à Bethsaïda ; on lui amène un aveugle et on le supplie de le toucher.

Prenant l’aveugle par la main, il le conduisit hors du village. Il mit de la salive sur ses yeux, lui imposa les mains et il lui demandait : « Vois-tu quelque chose ? »

Ayant ouvert les yeux, il disait : « J’aperçois les gens, je les vois comme des arbres, mais ils marchent. »

Puis, Jésus lui posa de nouveau les mains sur les yeux et l’homme vit clair ; il était guéri et voyait tout distinctement.

Jésus le renvoya chez lui en disant : « N’entre même pas dans le village. »

Commentaire

Un passage exclusif de Marc qui fait suite à la guérison du sourd-muet en 7.32 ; il y aura une autre guérison d’aveugle au chapitre 10.46-52, celle de Bartimée, pour laquelle Jésus n’aura pas besoin de mettre les mains. Mais il faut reconnaître que Bartimée fera lui preuve de beaucoup de foi en venant demander à Jésus de recouvrer la vue.

Chez Jean 9.6, Jésus mettra de la boue en plus de la salive.

Le sens de ce passage est de montrer que Jésus a du mal à ouvrir les yeux de ses propres disciples, c’est la suite d’hier et de l’énervement de  Jésus à leur encontre. Si la facilité de la guérison est liée à la foi du malade, alors cela signifie que les disciples ont vraiment peu de foi.

Et c’est cela ce que Jésus, ou Marc, leur reproche

Calendrier

lunmarmerjeuvensamdim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
       
  12345
2728     
       
28      
       
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
       
Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.