Élie d’abord, certes

Mc 9, 2-13
février 18, 2023

Six jours après, Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean et les emmène seuls à l’écart sur une haute montagne. Il fut transfiguré devant eux, et ses vêtements devinrent éblouissants, si blancs qu’aucun foulon sur terre ne saurait blanchir ainsi.

Elie leur apparut avec Moïse ; ils s’entretenaient avec Jésus.

Intervenant, Pierre dit à Jésus : « Rabbi, il est bon que nous soyons ici ; dressons trois tentes : une pour toi, une pour Moïse, une pour Elie. » Il ne savait que dire car ils étaient saisis de crainte.

Une nuée vint les recouvrir et il y eut une voix venant de la nuée : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé. Ecoutez-le ! »

Aussitôt, regardant autour d’eux, ils ne virent plus personne d’autre que Jésus, seul avec eux. Comme ils descendaient de la montagne, il leur recommanda de ne raconter à personne ce qu’ils avaient vu, jusqu’à ce que le Fils de l’homme ressuscite d’entre les morts.

Ils observèrent cet ordre, tout en se demandant entre eux ce qu’il entendait par « ressusciter d’entre les morts ». Et ils l’interrogeaient : « Pourquoi les scribes disent-ils qu’Elie doit venir d’abord ? »

Il leur dit : « Certes, Elie vient d’abord et rétablit tout, mais alors comment est-il écrit du Fils de l’homme qu’il doit beaucoup souffrir et être méprisé ? Eh bien ! je vous le déclare, Elie est venu et ils lui ont fait tout ce qu’ils voulaient, selon ce qui est écrit de lui. »

Commentaire

Cette épisode se passe pendant la fête des Tentes, Soukkot, pendant laquelle les juifs doivent se souvenir de la traversée du désert et de l’assistance que leur a donnée Dieu, en dormant sous une tente en toile et en touchant 4 espèces végétales que sont le cédrat, la palme de dattier, la myrte et le saule.

Relisons un peu du livre de l’Exode 24.9 « Et Moïse monta, ainsi qu'Aaron, Nadav et Avihou, …Le SEIGNEUR dit à Moïse : « Monte vers moi sur la montagne et reste là, pour que je te donne les tables de pierre : la Loi et le commandement que j'ai écrits pour les enseigner. »  Moïse monta sur la montagne ; alors, la nuée couvrit la montagne, la gloire du SEIGNEUR demeura sur le mont Sinaï, et la nuée le couvrit pendant six jours. Il appela Moïse le septième jour, du milieu de la nuée. » On a donc la montagne, les 6 jours de la fête, les 3 accompagnateurs, la nuée et la voix.

Relisons aussi le livre de Malachie 3.22 « Souvenez-vous de la loi de Moïse, mon serviteur, à qui j’ai donné sur l’Horeb des prescriptions et des sentences pour tout Israël. Voici que je vais vous envoyer Élie, le prophète, avant que ne vienne le jour du Seigneur, jour grand et redoutable. Il ramènera le cœur des pères vers leurs fils, celui des fils vers leurs pères pour que je ne vienne pas frapper la terre d’interdit.

On remarquera que les paroles de Dieu sont presque les mêmes de celle du baptême de Jésus. Et que le vêtement blanc se retrouve dans toute la littérature apocalyptique.

Si on reprend le livre de Marc, sa construction doit nous mener à la découverte de qui est Jésus, un livre écrit 35 ans après sa mort ; voyons ce qui s’est passé : on apprend que Jésus est un juif qui a décidé de se faire baptiser par Jean-Baptiste, pour le pardon des péchés. Il va au désert et subit la tentation, puis quand Jean est fait prisonnier, il reprend sa proclamation de l’évangile et son appel à la conversion. Il constitue son équipe et commence à soigner, démontre son autorité dans les synagogues, discute les controverses avec les pharisiens, fait des exorcismes, conte des paraboles à la foule, commence à envoyer ses apôtres en mission, fait la multiplication des pains et marche sur l’eau, pour finalement demander à Pierre ce qu’il pense de qui il est. Pierre le nomme Messie, Jésus commence à annoncer sa passion et sa future résurrection.

Et puis tout d’un coup, Marc nous peint ce tableau assez merveilleux de Jésus qui discute avec Moïse et Élie. Pourquoi ? Que veut-il nous dire ? Tout d’abord, il faut constater qu’au baptême, Dieu parle du ciel pour indiquer que Jésus est son fils bien-aimé, mais il n’est pas certain qu’il y ait eu des témoins, à part Jean-Baptiste, et encore, nous ne sommes pas bien sûr qu’il ait entendu. Ici Dieu vient parler à Pierre, Jacques et Jean, aux mêmes qui seront présents pour constater la résurrection/guérison de la fille de Jaïre, j’ai nommé les piliers de l’Eglise. Ensuite parce qu’il est important pour Marc de placer Jésus sur un pied d’égalité Jésus avec les deux grandes figures du monde juif que sont Moïse pour la Loi, et Elie pour les prophètes. Non seulement Jésus fait partie de ceux qui assurent le contact direct entre le peuple et Dieu, mais de plus on comprend une nouvelle dimension qui est l’Accomplissement de la Loi. Cela permet à Marc de tenir ensemble le fait que Jésus ne soit pas venu pour changer la Loi (mai pour l’accomplir) et aussi que Jésus ne soit pas un prophète de plus, comme pourraient éventuellement le suggérer les juifs. Quant à la blancheur du vêtement (Matthieu et Luc parleront de l’illumination du visage aussi), elle est là pour mettre l’accent sur le côté apocalyptique de cette vision : pour Marc ce n’est qu’à la fin, cad à la vue du tombeau vide (on se souvient que l’évangile original de Marc se termine sur cette image et non sur celle du ressuscité) qu’on peut vraiment comprendre la vraie nature de Jésus.

Si ce n’est pas aussi bien qu’un film, c’est en tout cas un beau tableau qui nous rappelle que les évangiles ont été écrits pour nous faire croire et pour nous convaincre.

Calendrier

lunmarmerjeuvensamdim
15161718192021
22232425262728
2930     
       
  12345
2728     
       
28      
       
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
       
Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.