Jésus et Belzébul

Mc 3,22-30
janvier 24, 2022

Et les scribes qui étaient descendus de Jérusalem disaient : « Il a Belzébul en lui » et : « C’est par le chef des démons qu’il chasse les démons. »

Il les fit venir et il leur disait en paraboles : « Comment Satan peut-il expulser Satan ?

Si un royaume est divisé contre lui-même, ce royaume ne peut se maintenir.

Si une famille est divisée contre elle-même, cette famille ne pourra pas tenir.

Et si Satan s’est dressé contre lui-même et s’il est divisé, il ne peut pas tenir, c’en est fini de lui.

Mais personne ne peut entrer dans la maison de l’homme fort et piller ses biens, s’il n’a d’abord ligoté l’homme fort ; alors il pillera sa maison.

En vérité, je vous déclare que tout sera pardonné aux fils des hommes, les péchés et les blasphèmes aussi nombreux qu’ils en auront proféré.

Mais si quelqu’un blasphème contre l’Esprit Saint, il reste sans pardon à jamais : il est coupable de péché pour toujours. »

Cela parce qu’ils disaient : « Il a un esprit impur. »

Commentaire

Là ça se corse un peu, avec Satan tout devient un peu plus compliqué. De nos jours, on parle peu de Satan, sauf à l’église et dans certaines soirées déjantées. Mais à l’époque de Jésus, il y a bien un monde en dichotomie du pouvoir sur l’homme, avec le bien et le mal qui s’affrontent, et à Dieu qui est le Roi du Bien, correspond la figure de Satan, le Prince du mal (dans la Bible, le Prince de ce Monde en opposition au Royaume des Cieux). Il est important de maintenir cette dichotomie et Jésus refuse que l’on mélange les deux, il se bat contre une usurpation d’identité.

Ce passage fait suite à celui que nous avons lu samedi dernier sur la famille de Jésus qui vient le chercher pour le ramener à la maison (on devrait dire à la raison) car on dit de lui qu’il est un peu dérangé, et à l’époque de Marc, quand on est fou, c’est que l’on est habité par le démon. Et les scribes commencent à faire circuler le message que Jésus est habité par Satan. Jésus ne sera pas le dernier personnage qui, parce qu’il dérange, sera accusé de folie.

Premier paragraphe : Jésus dit aux scribes, vous m’avez vu chasser les démons de certaines personnes,’ : comment, si j’étais de la famille de Satan, irais-je chasser les gens de ma famille ? Lorsque les membres d’une famille commencent à se faire la guerre, alors la chute de la maison est proche (message à peine voilé sur le comportement de ses frères). Jésus aurait pu s’arrêter là, mais il va plus loin : si un voleur veut entrer dans une maison pour la voler, il faudra d’abord qu’il anéantisse l’homme fort de la maison.

Et comme si cela ne suffisait pas, il en remet une couche en expliquant que tous les péchés peuvent être pardonnés, même les blasphèmes, mais pas ceux qui sont contre le Saint Esprit. Si un homme est mû par l’Esprit Saint, alors mettre en cause ses bonnes intentions devient blasphémer contre l’Esprit, ce que Jésus n’admet pas.

En fait l’apparition de Satan dans un livre qui veut nous révéler l’identité réelle de Jésus n’est pas neutre. Il existe une littérature très intéressante sur les relations qui peuvent exister entre Dieu et Satan (lire Schelling et la philosophie de la Révélation), car Satan, dont l’unique mission est la tentation, aura de fait un rôle important dans la révélation de Dieu ; Dieu doit éviter à tout prix que le mal ne reste caché. Dieu a besoin du Diable pour révéler en nous le meilleur sous le pire. Karl Barth dira que « Satan est la main gauche de Dieu ».

Marc fait taire les démons qui reconnaissent le fils de Dieu dans la personne de Jésus : « ne dîtes pas qui je suis ». Mais de la même façon, il dit aux scribes « ne venez pas mentir sur mon identité, ne me faites pas passer pour mon ennemi. Et il leur fait passer le message : Dieu peut tout pardonner, vous pouvez dire n’importe quoi, mais attention, les procès d’intention, les ragots, les diffamations, les procès d’intention, tout cela sera impardonnable.

Halloween c’est quand déjà ?

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.