Jésus soigne une main dans la synagogue

Mc 3,1-6
janvier 19, 2022

Il entra de nouveau dans une synagogue ; il y avait là un homme qui avait la main paralysée. Ils observaient Jésus pour voir s’il le guérirait le jour du sabbat ; c’était pour l’accuser.

Jésus dit à l’homme qui avait la main paralysée : « Lève-toi ! viens au milieu. »

Et il leur dit : « Ce qui est permis le jour du sabbat, est-ce de faire le bien ou de faire le mal ? de sauver un être vivant ou de le tuer ? » Mais eux se taisaient.

Promenant sur eux un regard de colère, navré de l’endurcissement de leur cœur, il dit à cet homme : « Etends la main. » Il l’étendit et sa main fut guérie.

Une fois sortis, les Pharisiens tinrent aussitôt conseil avec les Hérodiens contre Jésus sur les moyens de le faire périr.

Commentaire

Au cas où certains n’auraient pas compris le message d’hier, Jésus nous en remet une deuxième couche. Et cette fois.ci ça se passe au beau milieu de la synagogue, et le jour du Sabbat. Et cette fois-ci, ce n’est pas du comportement de ses disciples dont on va parler, mais de son comportement à lui. Il va guérir un malade au milieu de la synagogue un jour de Sabbat. Pour les pharisiens c’est du pain béni (ouaf ouaf), puisqu’il va travailler (quand un guérisseur guérit, c’est qu’il travaille) le jour du Sabbat, et bien entendu ils vont en profiter pour se mettre d’accord entre eux et se dire « nous avons maintenant une preuve qu’il ne suit pas nos règles »

Marc parle d’un regard de colère de la part de Jésus…il est certain qu’il y a de sa part un mouvement de provocation, mais Jésus n’aurait-il pas le droit de perdre patience ?

Et de réaffirmer haut et fort : faire le bien n’attend pas, les rites doivent passer après l’intérêt de l’homme. Messieurs les pharisiens retournez à vos textes, et vérifier bien les commandements de Dieu qui sont plus importants que les règlements des hommes.

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.