La caverne de bandits

Mc 11, 11-25
juin 2, 2023

Et il entra à Jérusalem dans le temple. Après avoir tout regardé autour de lui, comme c’était déjà le soir, il sortit pour se rendre à Béthanie avec les Douze.

Le lendemain, à leur sortie de Béthanie, il eut faim. Voyant de loin un figuier qui avait des feuilles, il alla voir s’il n’y trouverait pas quelque chose. Et s’étant approché, il ne trouva que des feuilles, car ce n’était pas le temps des figues. S’adressant à lui, il dit : « Que jamais plus personne ne mange de tes fruits ! » Et ses disciples écoutaient.

Ils arrivent à Jérusalem. Entrant dans le temple, Jésus se mit à chasser ceux qui vendaient et achetaient dans le temple ; il renversa les tables des changeurs et les sièges des marchands de colombes, et il ne laissait personne traverser le temple en portant quoi que ce soit.

Et il les enseignait et leur disait : « N’est-il pas écrit : Ma maison sera appelée maison de prière pour toutes les nations ? Mais vous, vous en avez fait une caverne de bandits. »

Les grands prêtres et les scribes l’apprirent et ils cherchaient comment ils le feraient périr. Car ils le redoutaient, parce que la foule était frappée de son enseignement.

Le soir venu, Jésus et ses disciples sortirent de la ville. En passant le matin, ils virent le figuier desséché jusqu’aux racines. Pierre, se rappelant, lui dit : « Rabbi, regarde, le figuier que tu as maudit est tout sec. »

Jésus leur répond et dit : « Ayez foi en Dieu. En vérité, je vous le déclare, si quelqu’un dit à cette montagne : “Ote-toi de là et jette-toi dans la mer”, et s’il ne doute pas en son cœur, mais croit que ce qu’il dit arrivera, cela lui sera accordé. C’est pourquoi je vous déclare : Tout ce que vous demandez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et cela vous sera accordé.

Et quand vous êtes debout en prière, si vous avez quelque chose contre quelqu’un, pardonnez, pour que votre Père qui est aux cieux vous pardonne aussi vos fautes.

Commentaire

Il s’agit d’une construction typique de Marc : le figuier-le temple-le figuier.

Concernant l’épisode du temple, il est probablement historique. Jésus en effet était révolté par l’exploitation financière que faisaient les prêtres du pardon : les marchands, les changeurs et les marchands d’oiseaux étaient nécessaires à la pratique des sacrifices en vue d’obtenir le pardon divin. Concernant l’interdiction de traverser en transportant des objets, on ne sait pas trop si Marc fait référence au transport des pièces de monnaie ou de la pratique d’un raccourci qui traverserait l’esplanade des gentils…Marc va chercher Esaïe 56.7 « car ma Maison sera appelée : Maison de prière pour tous les peuples » et Jérémie7.11 « Cette Maison sur laquelle mon nom a été proclamé, la prenez-vous donc pour une caverne de bandits ? ».

Revenons à notre figuier. Il n’est pas question d’agriculture, mais de l’inutilité de l’organisation juive pour obtenir le pardon. Le parallèle entre la stérilité du figuier et de la vigne et celle du peuple divin est un classique de la Bible. En Esaïe 5.1 « Que je chante pour mon ami, le chant du bien-aimé et de sa vigne : Mon bien-aimé avait une vigne sur un coteau plantureux. Il y retourna la terre, enleva les pierres, et installa un plant de choix. Au milieu, il bâtit une tour et il creusa aussi un pressoir. Il en attendait de beaux raisins, il n'en eut que de mauvais ».

Mais aussi le livre de Michée 7.1 « Malheur à moi ! Je suis comme les moissonneurs en été, comme aux grappillages de la vendange. Mais pas une grappe à manger, pas un de ces fruits précoces que j'aimerais tant ! Le fidèle a disparu du pays, plus de juste parmi les hommes. Tous sont à l'affût pour répandre le sang ; chacun traque son frère au filet. »

Ce que jésus condamne est l’inutilité du temple et des institutions pour rapprocher le peuple de Dieu. Si on peut imaginer que ce soit un problème de saison, il faut bien reconnaître qu’il n’y a pas de saison dans l’activité du temple. Il est stérile et en train de se dessécher.

Pour le pardon Jésus conseille la prière et la foi en Dieu, et Jésus veut lier le pardon du peuple à la prière de ses disciples. Le pardon par la prière de l’église et non par le temple.

Calendrier

lunmarmerjeuvensamdim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
       
  12345
2728     
       
28      
       
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
       
Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.